Alex Brandon Alex Brandon / The Associated Press

NEW YORK — Novak Djokovic a été ennuyé par une douleur au bras droit lors de sa victoire au premier tour aux Internationaux de tennis des États-Unis. Il a reçu des traitements, son service manquait de vitesse et il a même grimacé après quelques coups.

Toutefois, le champion en titre de l’événement a tenu le coup, lundi, défaisant le Polonais Jerzy Janowicz 6-3, 5-7, 6-2, 6-1.

Il s’agissait du premier match de Djokovic dans un tournoi du grand chelem depuis sa défaite au troisième tour à Wimbledon contre Sam Querrey.

Le numéro un mondial avait parlé d’une blessure au poignet gauche qu’il avait subie quelques jours avant les Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Mais cette fois, c’est le bras droit qui s’est avéré un problème contre Janowicz, un ancien joueur du top-20 ayant atteint la demi-finale du tournoi de Wimbledon, en 2013.

Angelique Kerber a joué pendant à peine une demi-heure avant d’accéder au deuxième tour du tournoi.

Étourdie et victime de crampes, la Slovène Polona Hercog s’est retirée après 32 minutes, avec le thermomètre affichant un peu au-dessus de 30 degrés Celsius.

Kerber, deuxième tête d’affiche, dominait alors 6-0 et 1-0. Elle n’a pas concédé de point au service au premier set.

La prochaine rivale de l’Allemande sera la Croate Mirjana Lucic-Baroni, tombeuse de la Française Alizé Cornet, 6-4 et 6-1.

Garbine Muguruza, impériale à Roland-Garros, s’est imposée 2-6, 6-0 et 6-3 devant la Belge Elise Mertens.

Troisième tête d’affiche, l’Espagnole de 22 ans trouvera sur sa route une Lettone, Anastasija Sevastova. Celle-ci a prévalu 6-3 et 6-3 contre la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova.

Muguruza tentera d’accéder au troisième tour du tournoi pour la première fois de sa carrière.

Le dernier Grand chelem de l’année est déjà terminé pour la médaillée d’or de Rio, Monica Puig. La Portoricaine a perdu 6-4 et 6-2 face à Saisai Zheng, de la Chine.

L’Italienne Roberta Vinci, septième tête de série, a gagné 6-2 et 6-4 contre Anna-Lena Friedsam, de l’Allemagne.

L’an dernier, c’est Vinci qui a battu Serena Williams en demi-finale à Flushing Meadows. En finale, elle s’est inclinée devant Flavia Pennetta, une compatriote.

Caroline Wozniacki, du Danemark, a prévalu 4-6, 6-3 et 6-4 devant Taylor Townsend, une qualifiée américaine. C’était le premier match à être disputé sur la nouvelle mouture du terrain Grandstand, agrandi pour accueillir 8000 personnes.

En duel roumain, Ana Bogdan a éliminé Sorana Cirstea, 0-6, 7-5 et 6-2, résultat d’une spectaculaire remontée. Bogdan accusait un retard de 2-5 en deuxième manche.

Du côté masculin, Rafael Nadal, quatrième tête de série, a progressé aux dépens de l’Ouzbèque Denis Istomin, 6-1, 6-4 et 6-2.

L’Espagnol a tiré profit de sept bris, en partie grâce à sept doubles fautes de son rival. Istomin a aussi commis 39 fautes directes.

Marin Cilic, champion du tournoi new-yorkais en 2014, a battu le Brésilien Rogerio Dutra Silva 6-4, 7-5 et 6-1.

Le Croate a triomphé en séries Masters il y a deux dimanches, battant Andy Murray en finale à Cincinnati.

Le Français Gaël Monfils, 10e tête de série, a eu le dessus 6-4, 6-2 et 7-6 (5) contre Gilles Muller, du Luxembourg.

Un autre tennisman de l’Hexagone, Jo-Wilfried Tsonga, a été victorieux 6-3, 6-4 et 6-4 face à Guido Andreozzi, de l’Argentine. Tsonga a triomphé à New York chez les juniors, en 2003.

Le mieux classé des Américains, John Isner, a eu besoin de près de trois heures et demie pour écarter un compatriote de 18 ans, Frances Tiafoe.

Isner, 20e tête de série, a finalement gagné 3-6, 4-6, 7-6 (5), 6-2 et 7-6 (3). Tiafoe est 125e au monde; c’était pour lui un premier match de cinq sets à l’ATP.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!