The Associated Press Richard McLaren.

ZURICH — Il faudra encore plusieurs mois avant que ne soit déposé le rapport final de l’enquêteur indépendant Richard McLaren sur le dopage systémique en Russie.

En entrevue avec l’Associated Press, McLaren a expliqué qu’il se concentrait d’abord sur les athlètes des sports d’hiver, et a assuré que l’information sera rendue publique aussi rapidement que possible.

Le rapport préliminaire du professeur canadien en droit, produit pour le compte de l’Agence mondiale antidopage (AMA), a été publié en juillet et impliquait plus de 20 disciplines sportives en Russie.

À la suite du dépôt de ce rapport, les athlètes originaires de la Russie ont été mêlés à un lourd processus judiciaire afin de déterminer s’ils pouvaient participer ou non aux Jeux olympiques de Rio.

McLaren n’a jamais fixé d’échéancier pour le dépôt du rapport final, mais plusieurs observateurs s’attendaient à une évolution du dossier avant le début de la saison des sports hivernaux.

Bien que le rapport final ne sera pas publié «avant au moins plusieurs mois», les éléments d’information laissant croire à des cas individuels de dopage pourraient être acheminés plus rapidement aux fédérations sportives.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus