CANTON, Ohio — La candidature de l’ancien maraudeur Darren Sharper, reconnu coupable de viol, en vue d’une inclusion éventuelle au Temple de la renommée du football professionnel a provoqué un tollé généralisé aux États-Unis.

Sharper, cinq fois élu au Pro Bowl pendant sa carrière, a plaidé coupable en 2015 à des accusations d’avoir drogué et violé jusqu’à 16 femmes, dans quatre États. La juge Jane Triche Milazzo lui a imposé, le mois dernier, une peine d’emprisonnement de 18 ans.

Les affaires reliées aux comportements des joueurs ne sont pas un critère pour être élu ou non au Temple de la renommée. Toutefois, ça n’a pas atténué le débat qui fait rage sur Twitter, où des abonnés ont demandé un boycott de la NFL dans la faible éventualité où Sharper serait élu.

Pour devenir candidat au Temple de la renommée du football professionnel, un joueur ou un entraîneur doit avoir pris sa retraite depuis au moins cinq ans. Le processus de sélection prévoit plusieurs autres étapes avant que les finalistes ne soient choisis.

Des messages et courriels laissés à deux porte-parole du Temple de la renommée n’avaient pas été immédiatement retournés.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus