The Associated Press Christina McHale.

TOKYO — L’Américaine Christina McHale est venue de l’arrière pour vaincre la Tchèque Katerina Siniakova 3-6, 6-4, 6-4, dimanche, et elle a remporté les grands honneurs de l’Omnium du Japon.

Pour l’athlète de 24 ans, il s’agit d’un premier triomphe à un tournoi en simple sur le circuit de la WTA, à sa deuxième finale en carrière. En 2014, McHale avait perdu aux mains de Dominika Cibulova, à Acapulco.

Septième tête de série, McHale a inscrit sept bris de service, dont un lors du jeu ultime. Le match a pris fin lorsqu’un revers de Siniakova est tombé à l’extérieur de la ligne de côté.

Siniakova, qui visait aussi un premier titre en carrière en WTA, a connu un début de match prometteur. Mais après avoir remporté la manche initiale, elle a été incapable de protéger une avance de 4-2 au deuxième set.

À compter de ce moment du duel, McHale a gagné huit jeux d’affilée pour se donner une avance de 4-0 lors du set décisif.

Siniakova a ajouté un peu de suspense au match en tentant de venir de l’arrière alors qu’elle accusait un retard de 2-5, mais McHale a tenu le coup.

«Je ne veux pas déposer mon trophée; je veux le tenir pour toujours», a déclaré McHale.

«Je participe à la finale pour la deuxième fois, ici, et ça été un peu difficile pour moi, ce qui m’attriste un peu, a réagi Siniakova. Mais Christina a très bien joué, et elle mérite mes félicitations.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus