MINNEAPOLIS — Sam Bradford a connu des débuts presque aussi fulgurants que le nouvel édifice de 1,1 milliard $ lui-même, complétant 22 de ses 30 tentatives de passes pour des gains de 286 verges et deux touchés, pour mener les Vikings du Minnesota vers une victoire de 17-14 face aux Packers de Green Bay, dimanche.

La défensive s’est chargée du reste, réalisant cinq sacs à l’endroit d’Aaron Rodgers. Elle a aussi forcé deux revirements au quatrième quart qui ont mis fin aux espoirs de remontée des Packers.

La foule de 66 813 personnes a bien apprécié le spectacle lors du tout premier match de saison régulière disputé au nouveau U.S. Bank Stadium.

Adrian Peterson a été blessé au genou droit au quatrième quart et il a dû quitter la rencontre au troisième quart. Le porteur de ballon ne connaissait pas un grand match jusque-là, lui qui avait amassé 19 verges en 12 courses.

Les Vikings (2-0) ont profité de l’occasion pour démontrer qu’ils ont une attaque diversifiée et ont infligé aux Packers (1-1) leur premier revers de la campagne.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus