TORONTO — Henrik Lundqvist a repoussé 36 lancers et Anton Stralman a inscrit son premier but du tournoi alors que la Suède a blanchi la Finlande 2-0 à la Coupe du monde de hockey, mardi.

Loui Eriksson a ajouté le but d’assurance dans un filet désert avec 2,6 secondes à faire en troisième.

Avec cette victoire, la Suède (2-0-0) a l’emprise sur le premier rang du groupe B tandis que la Finlande (0-2-0) se retrouve en difficultés.

Lundqvist, qui a raté le premier match de la Suède en raison d’un virus, avait connu des ennuis lors des matchs préparatoires en maintenant une moyenne de buts alloués de 4,49 et un taux d’efficacité de ,778 en deux apparitions.

«Je me sentais assez rouillé en première période, pas aussi alerte que je le souhaitais, mais j’ai eu beaucoup d’aide avec les retours et les choses comme ça, a commenté Lundqvist. J’étais plus confortable par la suite. J’ai bien aimé joué un match important.»

Le gardien de 34 ans a été retiré du match de mercredi dernier contre Équipe Europe après avoir permis cinq buts sur 22 lancers dans un revers de 6-2.

«Nous étions confiants avec lui devant le filet aujourd’hui même après la bonne performance de Jacob Markstrom dimanche, a déclaré le capitaine de la Suède Henrik Sedin. On savait qu’il allait connaître un bon match.»

Tuukka Rask, qui amorçait le match en remplacement de Pekka Rinne, a réalisé 27 arrêts dans la défaite.

«Nous avons disputé un bon match, nous l’avons bien amorcé. Nous avons eu des chances, mais nous n’avons pas marqué, a expliqué l’entraîneur finlandais Lauri Marjamaki. Lundqvist a été impressionnant. Nous sommes fiers de nos joueurs et de notre effort. Ce ne fut pas assez.»

Mikael Granlund a obtenu deux bonnes chances de créer l’égalité en moitié de troisième période, mais Lundqvist a sorti la jambière droite sur le premier lancer et Granlund s’est buté au poteau sur le retour.

Les choses se sont envenimées en troisième alors que Sami Lepisto a donné une mise en échec questionnable à Mikael Backlund avec neuf minutes à écouler. Lepisto a reçu une pénalité mineure pour rudesse tandis que Backlund a reçu la visite du médecin à son retour au banc. Il est tout de même demeuré dans le match.

La Suède a presque ajouté à son avance en fin de troisième, mais Eriksson a été frustré par Rask.

Les Suédois menaient 1-0 après deux périodes grâce au but de Stralman. Le défenseur du Lightning de Tampa Bay a accepté la remise d’Henrik Sedin et a déjoué Rask à 9:57 de la période médiane.

Patrik Laine a bien failli créé l’égalité en fin de deuxième, mais Lundqvist a effectué un spectaculaire arrêt de la mitaine.

La Suède poursuivra la ronde préliminaire, mercredi, contre l’Amérique du Nord et la Finlande fera face à la Russie, jeudi.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus