TORONTO — Henrik Lundqvist a repoussé 45 lancers et la Suède a confirmé sa première place dans le groupe B pour accéder à la demi-finale en atteignant la prolongation dans un revers de 4-3 contre l’Amérique du Nord, mercredi.

Nathan MacKinnon a inscrit le but de la victoire après du jeu endiablé à trois contre trois. Mais la Suède a obtenu le point dont elle avait besoin pour passer à la ronde éliminatoire tandis que l’Amérique du Nord doit espérer que la Finlande batte la Russie, jeudi.

«Peut-être que nous n’aurions pas dû célébrer autant», a déclaré MacKinnon.

Lundqvist a été brillant dans un deuxième match de suite. En comptant son jeu blanc contre la Finlande, le «King» a repoussé 81 des 85 lancers auxquels il a fait face à la Coupe du monde.

«Nous lui avons laissé beaucoup de travail, a dit Erik Karlsson, qui a été victime de la vitesse de Connor McDavid et de Johnny Gaudreau en début de match. Comme gardien, je ne peux pas imaginer comment c’est d’être laissé seul et de donner deux buts rapides.»

Auston Matthews, Vincent Trocheck et Johnny Gaudreau ont touché la cible en temps réglementaire pour l’Amérique du Nord. Filip Forsberg, Nicklas Backstrom et Patrick Berglund ont donné la réplique de l’autre côté.

Amorçant le match devant le filet de l’Amérique du Nord à la place de Matt Murray, le gardien John Gibson a réalisé 35 arrêts.

Le match a pris les allures d’un classique instantané alors que les deux équipes ont fait preuve de vitesse et d’habiletés.

L’Amérique du Nord se trouve en position précaire en raison de sa défaite face à la Russie plus tôt cette semaine puisque le résultat du match entre les deux équipes est le premier critère analysé en cas de bris d’égalité. Une victoire en temps réglementaire aurait permis à l’Amérique du Nord de passer en demi-finale.

La Suède a décroché la tête du groupe avec cinq points tandis que l’Amérique du Nord en totalise quatre. Les jeunes souhaitent que la Russie, qui a deux points, ne batte la Finlande d’aucune manière.

La Finlande est assurée de prendre le chemin de la maison après son match contre la Russie.

L’Amérique du Nord a pris les devants à 30 secondes du début de la rencontre quand Connor McDavid a repéré Matthews et a doublé son avance 65 secondes plus tard lorsque Shayne Gostisbehere a servi une passe parfaite à Trocheck devant le filet.

«Nous n’avions pas le choix de nous reprendre. Nous devions. Sinon, ça aurait été un désastre, a commenté Karlsson. Ils nous ont donné une claque au visage en commençant.»

Les deux formations ont échangé des buts au cours de cet engagement et la Suède a surmonté son lent départ pour revenir dans le match.

Berglund a créé l’égalité en troisième pour forcer la tenue d’une prolongation. Les joueurs suédois ont dit qu’ils savaient qu’ils devaient atteindre la prolongation pour obtenir leur billet pour la demi-finale.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus