Frank Gunn/La Presse Canadienne Jonathan Toews, auteur de deux buts

TORONTO — Sans être inquiété outre mesure, le Canada a conservé sa fiche parfaite pour terminer au sommet du groupe A.

Jonathan Toews a marqué deux buts alors que les Canadiens ont facilement battu l’Europe 4-1, mercredi. Le pays hôte fera face à l’Amérique du Nord ou bien à la Russie en demi-finale, samedi soir.

Sidney Crosby a aussi touché la cible et Corey Crawford a repoussé 19 lancers. Marian Hossa a inscrit le seul filet des siens et Jaroslav Halak a été bombardé de 46 tirs.

«Nous avons bien joué défensivement, a déclaré Crawford. Nous ne donnons pas beaucoup de tirs ou de chances de marquer. Pour un gardien sur cette équipe, il faut essayer de rester dans le match et d’être solide.»

Considéré comme le favori avant même le début du tournoi, le Canada a répondu aux attentes jusqu’ici en conservant une fiche parfaite pour filer vers la ronde éliminatoire.

Ils ont écrasé les Tchèques, les Américains et les Européens par un pointage combiné de 14-3 et n’ont tiré de l’arrière qu’une seule fois — pendant moins de deux minutes. Tous les joueurs sauf deux ont enregistré au moins un point, Crosby et Matt Duchene sonnant la charge avec quatre points chacun.

La victoire n’a jamais été en doute pour les Canadiens.

Que ce soit contre les Nord-Américains ou les Russes, la demi-finale représentera un bien plus gros défi. Menée par Connor McDavid et Auston Matthews, l’équipe de l’Amérique du Nord montre une formation talentueuse qui a la vitesse pour rivaliser avec le Canada.

Les Russes ont évidemment plusieurs attaquants dangereux, dont le capitaine Alex Ovechkin et Nikita Kucherov.

Une victoire de la Russie face à la Finlande, jeudi, mettra la table pour un duel face au Canada.

Représentant la surprise du tournoi jusqu’à présent, l’Europe n’avait tout simplement pas les outils pour rivaliser avec les Canadiens. Tout comme lors des deux matchs précédents, cette rencontre n’a pas été aussi serrée que ne peut l’indiquer le pointage final.

Sans faute

Les Canadiens n’ont pas mis de temps à ouvrir la marque en touchant la cible à quatre minutes du début de la rencontre et ont eu les devants jusqu’à la fin.

Après avoir gagné une mise au jeu en territoire offensif, Crosby s’est emparé d’un retour de lancer et a contourné le filet pour enfiler l’aiguille. Il s’agissait de son deuxième du tournoi.

Halak a ensuite tenu le fort en réalisant deux arrêts spectaculaires, mais il a raté un dégagement le long de la rampe et le Canada en a évidemment profité. Duchene a repéré Toews devant le filet et ce dernier a effectué une habile déviation pour doubler l’avance des siens.

Le Canada avait décidé de donner congé à Carey Price, Shea Weber et Ryan Getzlaf, mais cela n’a pas paru.

L’Europe s’est inscrit à la marque en début de deuxième lorsque le tir faible de Hossa s’est frayé un chemin entre les jambières de Crawford pour réduire l’écart à un seul but.

«Je ne sais pas ce que j’essayais de faire, a dit Crawford. Je vais probablement en entendre parler toute la saison.»

Le Canada ne semblait toutefois pas très inquiet.

Les Canadiens ont repris deux buts de priorité environ 10 minutes après le filet de Hossa grâce au deuxième de la soirée de Toews. Le capitaine des Blackhawks de Chicago s’est avancé vers Halak qu’il a déjoué d’un tir vif des cercles.

Couture a enfoncé le dernier clou dans le cercueil de l’Europe avec un but en fin de rencontre.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus