LOS ANGELES — Trois installations existantes ont été ajoutées à la candidature de Los Angeles pour l’obtention des Jeux olympiques de 2024, notamment à Long Beach — l’un des quatre principaux pôles sportifs.

LA2024 a dévoilé ses intentions jeudi, mettant l’emphase sur des installations existantes afin de réduire les coûts de construction et les dépassements de coûts qui ont criblé de dettes les villes organisatrices ces dernières années.

L’amphithéâtre de Long Beach, le Palais des congrès, la promenade et le quai feraient partie de l’un des quatre principaux pôles répartis dans la région de Los Angeles — brisant ainsi avec la coutume d’un seul parc olympique. La Ville avait déjà annoncé son intention d’établir des pôles d’activités au centre-ville de Los Angeles, à South Bay près de Torrance et dans la vallée de San Fernando.

Ces modifications seront incluses dans le dépôt de la deuxième version de la candidature de LA2024 qui doit être livrée au Comité international olympique (CIO) le 7 octobre. Le CIO dévoilera l’identité de la ville hôte pour les Jeux de 2024 en septembre 2017. Les villes de Paris, Rome et Budapest tentent également d’obtenir l’édition estivale des Jeux.

Les compétitions de handball auraient lieu à l’amphithéâtre de Long Beach, qui peut accueillir 13 500 spectateurs et qui vient tout juste d’être rénové pour la somme de 10 millions $US. D’autres compétitions, comme celles de BMX et de water-polo, se tiendraient à des installations temporaires situées près des plans d’eau où les compétitions de triathlon et de natation de marathon auraient lieu.

Les installations à Long Beach sont situées à environ 40 kilomètres au sud du centre-ville de Los Angeles. Le Village olympique se trouverait sur le campus de l’Université de la Californie à Los Angeles (UCLA).

Le Honda Center, domicile des Ducks d’Anaheim, accueillerait les compétitions de volleyball. L’amphithéâtre est situé à une heure de route du Village olympique.

Les tournois olympiques de golf se tiendraient à l’historique Club de golf Riviera. Depuis son ouverture, en 1929, le parcours a été l’hôte de l’Omnium des États-Unis, de deux Championnats de la PGA et d’un autre tournoi annuel du circuit.

LA2024 a indiqué que le centre de tennis de UCLA et le terrain d’athlétisme situé au nord de l’université avaient été ajoutés au stade d’athlétisme comme lieux d’entraînement pour les athlètes au Village olympique. Ce qui permettrait de réduire les déplacements.

«Nous avons le plaisir d’ajouter des endroits d’envergure mondiale à notre plan financièrement responsable et innovateur en vue des Jeux de 2024, a mentionné Casey Wasserman, le président de LA2024. En comptant sur la richesse du sud de la Californie en ce qui a trait aux sports de haut niveau, aux infrastructures en matière de transport et aux résidences, LA2024 minimisera les risques reliés à la construction et les coûts opérationnels. Ce qui aura pour but de donner aux athlètes les conditions parfaites pour qu’ils puissent offrir leurs meilleures performances, sans distraction.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus