Jacques Boissinot Patrick Roy. Jacques Boissinot / La Presse Canadienne

DENVER — La surprise de la démission de Patrick Roy commence à s’estomper.

L’Avalanche du Colorado amorcera son camp d’entraînement vendredi sous la gouverne de Jared Bednar, un peu plus d’un mois après que Roy eut décidé de plier bagage.

«Tout le monde aimait Patrick, a dit le défenseur François Beauchemin, qui avait signé un contrat avec l’Avalanche en juillet 2015 en partie en raison de la présence de Roy. Nous étions heureux, mais nous n’avons pas obtenu le succès espéré.»

L’Avalanche a raté les séries pour une deuxième saison d’affilée le printemps dernier. Au cours de la saison morte, ils ont acquis le centre Joe Colborne et le défenseur Fedor Tyutin, en plus de s’assurer des services à long terme du défenseur Tyson Barrie (quatre saisons et 22 millions $ US) et de l’attaquant Nathan MacKinnon (sept saisons et 44,1 millions $).

Roy a toutefois mentionné un certain mécontentement avec la direction pour expliquer son départ.

«Je ne l’ai pas vu venir, a déclaré l’attaquant de 39 ans Jarome Iginla. Mais si c’est ce qu’il ressentait, il devait passer à autre chose. En tant que joueurs, nous avons hâte de commencer la nouvelle saison, d’apprendre de nouvelles choses.»

Bednar a guidé les Monsters de Lake Erie, le club-école des Blue Jackets de Columbus, vers la conquête de la coupe Calder le printemps dernier. L’ancien défenseur a disputé neuf saisons dans le hockey professionnel, mais n’a jamais atteint la LNH avant d’hériter du poste d’entraîneur-chef de l’Avalanche.

Bednar continue de se familiariser avec la formation de l’Avalanche, qui compte le gardien Semyon Varlamov et les jeunes attaquants Gabriel Landeskog, Matt Duchene et MacKinnon.

Après avoir regardé de nombreuses séquences des matchs de l’Avalanche, Bednar croit connaître les forces et les faiblesses de l’équipe.

«Si nous développons de bonnes habitudes de travail et que nous portons une attention particulière aux détails, nous allons obtenir les résultats espérés — tôt dans la saison et dans le dernier droit», a mentionné Bednar.

Colborne est arrivé au Colorado après avoir connu sa meilleure campagne dans la LNH. Il a accumulé 19 buts et 25 aides avec les Flames de Calgary la saison dernière. Ancien de l’Université de Denver, Colborne était à l’aréna de l’université quand il a appris que Roy avait remis sa démission.

«Il est très respecté ici et à travers la ligue, a dit Colborne. Il faut parfois prendre des décisions pour des raisons personnelles. Mais nous avons un nouvel entraîneur et les choses semblent déjà avoir cliqué. Les joueurs sont très heureux de pouvoir compter sur lui.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus