David Goldman David Goldman / The Associated Press

ATLANTA — Dustin Johnson a été dans le pétrin dans les premiers instants de la journée jeudi, mais pas pour très longtemps.

Johnson a envoyé une sortie de fosse de sable à deux pieds de la coupe pour mettre la table pour un oiselet au premier trou, ce qui a donné le ton à une ronde de 66 (moins-4) qui lui permet de partager le premier rang avec deux rivaux à l’issue de la première ronde du Championnat du circuit de la PGA.

«C’était un très bon coup pour amorcer la journée», a mentionné souriant le champion du dernier Omnium des États-Unis.

Hideki Matsuyama a réussi six oiselets et Kevin Chappell a évité les bogueys pour rejoindre Johnson à moins-4 lors d’une ronde relevée à East Lake, jeudi.

Johnson peut s’assurer du bonus de 10 millions $ US de la Coupe FedEx en remportant le Championnat du circuit. Il a signé une troisième victoire cette saison, il y a deux semaines, au Championnat BMW.

Jason Day fait partie du groupe à moins-3. Il y a deux semaines, Day avait dû déclarer forfait pendant la ronde finale du Championnat BMW en raison de douleur au dos.

«J’aimerais donner du fil à retordre à Dustin», a-t-il lancé.

Jordan Spieth se retrouvait à plus-3 après deux trous, mais il a finalement bouclé sa ronde en 68 coups grâce à six oiselets sur des roulés entre 18 et 30 pieds.

«Je me sens à l’aise de jouer sur ce parcours, a indiqué Spieth. J’ai l’impression que si je joue de façon solide — et ce n’est pas obligé d’être parfait — je pourrais jouer une ronde de moins-8. J’en suis convaincu. Il me convient bien.»

Rory McIlroy et Paul Casey ont aussi joué des rondes de 68.

Ce fut une ronde différente pour Phil Mickelson. Il a commencé la journée avec un superbe coup roulé d’une distance de 95 pieds pour réussir un oiselet. Il a toutefois connu des difficultés au sixième trou, ce qui a mené à un boguey. Au trou suivant, il a envoyé son coup de départ hors des limites du terrain et il a commis un triple boguey avant d’inscrire un double boguey.

Le type de journée que Johnson n’a pas souvent cette saison.

Johnson a terminé hors du top-10 seulement deux fois au cours des quatre derniers mois — une d’entre elles est quand il n’a pas accédé aux deux dernières rondes du Championnat de la PGA — et il rend la tâche difficile à tous les autres golfeurs.

Bubba Watson a commis deux bogueys en fin de ronde et il a joué 72. Il se retrouve à égalité au 15e rang. Il souhaite toujours obtenir l’appel du capitaine de l’équipe américaine, Davis Love III, en vue de la Coupe Ryder.

«Je ne peux pas en faire plus pour le moment, a dit Watson. Davis a mentionné qu’il s’agissait de stratégies et d’autres facteurs. Ce n’est pas en raison de mon jeu ou celui des autres. Ce parcours de golf est très difficile et je dois me concentrer sur celui-ci plutôt.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus