Paul Chiasson Paul Chiasson / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Ce n’est peut-être pas anodin que l’Impact de Montréal ait marqué plus d’un but dans un match pour une première fois en plus de deux mois même si Didier Drogba n’était pas de la formation partante, mercredi, dans une victoire de 3-1 contre les Earthquakes de San Jose.

Même s’il est indéniable que Drogba a toujours des habiletés hautement supérieures à la moyenne en MLS, l’Ivoirien de 38 ans n’a marqué que deux buts à ses 10 derniers matchs, les deux sur des jeux arrêtés.

L’entraîneur-chef Mauro Biello avait décidé d’employer Matteo Mancosu comme attaquant mercredi et l’Italien s’est retrouvé au coeur des deux premiers buts de l’équipe.

Dominic Oduro a d’abord marqué sur le retour d’un tir de Mancosu, puis Ignacio Piatti a complété un bel échange avec l’ancien du FC Bologne quelques minutes plus tard.

Johan Venegas a complété la marque pendant les arrêts de jeu en fin de rencontre, sur une séquence amorcée par Piatti et Drogba, qui avait fait son entrée en relève à Mancosu à la 70e minute.

Après avoir reconnu l’importance d’obtenir la contribution offensive de tous, Piatti a admis après le match que ses coéquipiers avaient peut-être trop tendance à viser Drogba quand il est de la formation partante.

«Quand nous envoyons des longs ballons à Didier, ce n’est pas facile pour lui, car il est toujours surveillé par plusieurs joueurs», a noté l’Argentin.

Piatti a aussi mentionné que les milieux de terrain Harry Shipp et Patrice Bernier, qui étaient les partants face aux Earthquakes mercredi, avaient plutôt tenté de construire le jeu en gardant le ballon au sol.

Le résultat? L’Impact a marqué plus d’un but dans un match pour une première fois depuis un gain de 5-1 contre l’Union de Philadelphie, le 23 juillet dernier.

Biello avait mentionné plus tôt cette semaine que la tâche de marquer ne revenait pas qu’à Piatti et Drogba, respectivement les auteurs de 15 et 10 buts cette saison, soit 54,3 pour cent de l’offensive de l’équipe.

Face aux Quakes, Oduro a inscrit son premier but depuis le 7 mai, tandis que Venegas, dont la contribution n’a jamais vraiment été à la hauteur de son talent, a marqué son premier but de la campagne.

«Nous savons que Dom peut marquer des buts, il l’a fait plus tôt cette saison quand Didier était absent, a mentionné le gardien Evan Bush. Et c’est bien pour Johan, en espérant que ça lui donne confiance, alors qu’il connaît une saison difficile. Ça ne peut que nous aider dans le dernier droit.»

L’Impact disputera un autre match important dimanche, quand il rendra visite au Orlando City SC. Drogba pourrait à nouveau commencer ce match sur le banc, ou même ne pas jouer puisque le Camping World Stadium est équipé d’une surface artificielle.

«Matteo a très bien fait et a provoqué des choses différemment, a noté Biello. Didier a bien fait à la fin, il a bien tenu le ballon.»

Vrai, Drogba a semblé pouvoir jouer de manière plus dynamique en fin de rencontre face aux Californiens, pouvant maximiser son effort sur 20 minutes à la place de choisir ses moments sur 90 minutes. Il s’est même échappé derrière la défensive adverse, ce qu’on a rarement vu de sa part depuis son arrivée avec l’Impact.

Avec trois matchs à jouer en saison régulière, Biello a peut-être enfin trouvé la recette pour tirer le maximum de son équipe. Peut-être que moins vaut plus en ce qui concerne Drogba.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!