TORONTO — Frederik Andersen aura une idée plus précise de son état de santé, mardi soir, quand il fera ses débuts devant le filet des Maple Leafs de Toronto en match préparatoire.

Le gardien de 27 ans, qui soigne ce qu’on soupçonne être une blessure à l’épaule subie lors d’un match de qualification olympique du Danemark le mois dernier, est appelé à jouer une période et peut-être plus contre les Sénateurs d’Ottawa à Saskatoon.

«Je ne sais pas encore combien de temps il va jouer mais il va définitivement disputer une période, a révélé Babcock à l’issue de l’entraînement, lundi. Nous verrons comment il se sent.»

Andersen a dit qu’il se sent presque rétabli à 100 pour cent. Disputer un match, où le rythme est plus élevé qu’à l’entraînement, devrait lui permettre de répondre aux dernières questions en suspens.

«Nous avons été très patients, a déclaré Andersen. Nous savions que nous avions un peu de temps devant nous, ce qui est vraiment bon. Vous ne voulez courir aucun risque. Nous avons avancé à petits pas.»

Les Leafs ont acquis Andersen des Ducks d’Anaheim fin juin et ils lui ont rapidement fait signer un riche contrat de cinq ans valant 25 millions $ US. C’était un pari immédiat sur sa capacité à solutionner un problème au poste de gardien no 1 qui se perpétue à Toronto depuis le départ d’Ed Belfour en 2006.

Les partants de la saison dernière, James Reimer et Jonathan Bernier, ont fait leurs bagages à différents moments, le second dans un transfert avec les Ducks pendant l’été.

Andersen s’est classé parmi le top-20 des gardiens au hockey l’an dernier, présentant un taux d’efficacité de 91, 9 pour cent en partageant le travail avec John Gibson, âgé de 23 ans. Cette performance a toutefois été réalisée avec les Ducks, des aspirants à la coupe Stanley, et non pour la jeune formation à laquelle il se joint cette saison.

Ancien choix de troisième ronde des Ducks, Andersen était censé batailler avec Jaroslav Halak pour le poste de partant d’Équipe Europe à la Coupe du monde de hockey. Il s’est plutôt blessé juste avant le camp d’entraînement lorsqu’un coéquipier danois est entré en collision avec lui lors d’un match contre la Slovénie.

Il a rapidement déclaré forfait pour le tournoi et il s’est envolé pour Toronto où sa rééducation a commencé.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!