BALTIMORE — Les Ravens de Baltimore ont congédié leur coordonnateur offensif Marc Trestman, a confirmé l’organisation par voie de communiqué lundi matin.

Cette décision survient au lendemain d’une autre piètre performance offensive des Ravens, qui se sont inclinés 16-10 devant les Redskins de Washington dimanche après-midi.

«Après avoir bien réfléchi à la situation, j’ai décidé de procéder à des changements au sein de mon personnel d’entraîneurs en attaque en congédiant Marc Trestman pour le remplacer par l’instructeur des quarts, Marty Mornhinweg, a indiqué l’entraîneur-chef des Ravens John Harbaugh. (…) J’apprécie et je respecte les efforts déployés par Marc afin d’aider l’équipe à connaître du succès depuis son arrivée ici. Marc est une très bonne personne et un excellent entraîneur de football.»

Les Ravens occupent le 23e rang de la ligue aux chapitres des verges de gains par match (338,2) et des points par match (18,8).

«Aujourd’hui (lundi), nous nous retrouvons à un match de la tête de notre section et de notre association après avoir encaissé deux défaites crève-coeur à domicile. Nous travaillerons afin d’améliorer chaque aspect de notre équipe de football», a ajouté Harbaugh.

Trestman avait été embauché par les Ravens le 20 janvier 2015, après avoir été congédié de son poste d’entraîneur-chef des Bears de Chicago le 29 décembre 2014 après avoir mené l’équipe à une saison de 5-11.

L’Américain avait démontré tout son talent offensif dans la Ligue canadienne de football, où il a dirigé les Alouettes de Montréal pendant cinq saisons, de 2008 à 2012, les menant à la finale de la Coupe Grey trois fois, en remportant deux, en 2009 et 2010.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!