BROSSARD, Qc — Depuis le début du camp d’entraînement, Al Montoya ne cesse de rappeler que son travail consiste à être prêt à toute éventualité, jour après jour. Il aura l’occasion de passer de la parole aux actes dès jeudi soir, car le retour officiel de Carey Price devant le filet du Canadien de Montréal n’est pas pour demain.

Non seulement Price a raté une troisième séance d’entraînement consécutive en raison d’un virus, mercredi, il n’a pas accompagné l’équipe pour le match inaugural à Buffalo, contre les Sabres.

Price n’a pas participé à un match régulier du Canadien depuis le 25 novembre, contre les Rangers de New York.

Après de solides prestations pendant la Coupe du monde de hockey, Price a joué dans une seule rencontre pendant le camp d’entraînement: la dernière, contre les Maple Leafs de Toronto, gagnée par le Canadien 6-1.

«Malheureusement, il a attrapé un virus et personne ne réagit de la même manière aux médicaments, a précisé Michel Therrien. Il en a ‘pogné’ un bon, comme on est capable de le constater. On vit aux 24 heures dans son cas. Il y a des possibilités qu’il vienne nous rejoindre vendredi, à Ottawa. Mais encore là, il va falloir qu’il soit en santé.

«C’est malheureux. On aurait aimé qu’il soit là pour notre match d’ouverture, mais comme on dit, qu’est-ce que tu veux qu’on ‘faize’!», a ajouté l’entraîneur-chef du Tricolore, provoquant les rires dans la salle de conférence.

Au passage, Therrien a confirmé que le réserviste de Montoya sera Charlie Lindgren, qui avait été cédé aux IceCaps de Saint-Jean le 3 octobre.

Une première depuis 2011

Acquis sur le marché des joueurs autonomes le 1er juillet après deux campagnes à titre d’adjoint de Roberto Luongo avec les Panthers de la Floride, Montoya a participé à trois matchs préparatoires et signé autant de victoires. Il a affiché une moyenne de buts alloués de 2,42 et un taux d’efficacité de ,900.

«Quand on a pris la décision de lui faire signer un contrat, on voulait un gardien qui avait connu une bonne saison et un gars d’expérience pour le rôle de second. Il sort d’un excellent camp d’entraînement, et je n’ai pas de crainte à l’utiliser pour le match de (jeudi)», a mentionné Therrien.

Les plans du Canadien sont de lui confier une vingtaine de départs, mais les dirigeants de l’équipe n’avaient certes pas prévu devoir lancer Montoya dans la mêlée dès le premier match du calendrier.

«Ce premier départ serait venu un jour ou l’autre, et c’est maintenant, a fait remarquer Montoya. Je suis excité et je suis prêt. C’est ce pour quoi je me prépare depuis le début du camp et j’ai hâte de sauter sur la glace avec ce groupe de joueurs.»

Quand on devient gardien substitut, les occasions d’amorcer un match inaugural sont habituellement rares. Montoya a vécu l’expérience une seule fois en carrière, en 2011, avec les Islanders de New York.

«Je retourne à ce que j’ai fait l’an dernier, de quelle façon j’ai terminé la dernière saison et je veux continuer sur cette lancée, utiliser tous les points positifs et avoir du plaisir», a déclaré Montoya, lorsque questionné à savoir s’il ressentira plus de papillons qu’à l’habitude parce qu’il s’agira de l’ouverture de la campagne.

Petry progresse

Le Canadien était déjà assuré de se présenter à Buffalo sans les services du défenseur Jeff Petry, blessé au genou gauche. Petry a d’ailleurs patiné en solitaire pour une deuxième journée consécutive.

«On a de bonnes nouvelles, malgré qu’il ne sera pas là demain. Sa rééducation va très bien. Il va voyager avec nous et devrait s’entraîner avec nous (jeudi). Selon la progression de sa rééducation, il y a des possibilités qu’il joue samedi», a indiqué Therrien.

Par ailleurs, celui-ci n’a pas caché qu’il avait hâte à cette première sortie officielle en 2016-2017.

«Il est temps que ça commence. On a eu beaucoup de temps, trop de temps pour analyser toutes les situations. On a réagi au courant de l’été, on a franchi les étapes d’un bon camp d’entraînement et comme je mentionnais à mes joueurs avant de quitter la séance d’entraînement, je les sens prêt. On est rendu à l’autre étape.»

Cette première sortie marquera le début des carrières dans la LNH de l’attaquant Artturi Lehkonen et du défenseur Mikhail Sergachev, qui s’est entraîné avec Alexei Emelin.

Shea Weber et Nathan Beaulieu étaient de nouveau réunis tandis que Greg Pateryn a patiné aux côtés d’Andrei Markov. C’est donc dire que Zach Redmond devrait être laissé de côté contre les Sabres.

«Greg a eu un très bon camp. C’est un gars en qui on a confiance. On n’a aucune crainte de le mettre dans le rôle qu’on veut lui confier demain avec Andrei», a fait savoir Therrien.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!