Graham Hughes/Graham Hughes Ignacio Piatti

MONTRÉAL — La rivalité en MLS entre le Toronto FC et l’Impact de Montréal en est à sa cinquième année et elle n’a jamais été aussi intense. Et un nouveau chapitre sera écrit dimanche après-midi lors de l’avant-dernier match des deux équipes en saison régulière.

Le milieu de terrain de l’Impact Ignacio Piatti sait à quel point une victoire est importante pour les partisans des deux équipes.

«Nous la ressentons cette rivalité Toronto-Montréal, a-t-il admis vendredi. Nous devons gagner.»

Le troisième match de saison régulière entre les deux équipes en 2016 pourrait avoir un impact dans la course aux séries de chaque côté.

Une victoire de l’Impact (11-10-11) permettrait aux hommes de Mauro Biello de s’assurer d’une place en éliminatoires et les positionnerait en bonne posture pour jouer à domicile lors du match-suicide au premier tour.

Une victoire du Toronto FC (13-9-10) lui permettrait de demeurer dans la course pour une des deux premières places dans l’Association de l’Est et un laissez-passer direct pour les demi-finales d’association.

Un match nul compliquerait les plans des deux équipes.

«Ce sont des matchs émotifs contre Toronto, a déclaré Biello. Même si nous oublions l’enjeu au classement, il y a une fierté en jeu afin de savoir laquelle des deux équipes est la meilleure.

«Ce sont des matchs comme ceux-là auxquels vous voulez participer.»

Le match sera présenté devant une salle comble au stade Saputo.

«Ce sont des matchs amusants, a mentionné le gardien du TFC Clint Irwin. Les partisans sont bruyants, et c’est normal.»

L’Impact semblait en chute libre avant de signer deux victoires à ses deux dernières sorties avant une pause de deux semaines — une victoire à domicile de 3-1 contre les Earthquakes de San Jose suivi d’une victoire à l’étranger de 1-0 contre Orlando, le 2 octobre.

Tout indique que l’attaquant étoile de 38 ans Didier Drogba sera employé comme réserviste dans un troisième match de suite, cédant à nouveau le rôle de partant à l’Italien Matteo Mancosu.

Les joueurs en affectation internationale sont rentrés tour à tour à Montréal cette semaine, incluant le défenseur central Laurent Ciman. Ce dernier a fait partie du XI partant de la Belgique lors des deux matchs des Diables Rouges et il a reçu des bons mots du nouveau sélectionneur Roberto Martinez. L’ancien sélectionneur Marc Wilmots l’avait laissé sur le banc à l’Euro en juin après une sortie comme arrière latéral.

Ciman souhaite voir l’Impact connaître un long parcours en séries pour ne pas avoir les jambes trop engourdies lors de la prochaine pause internationale en novembre.

«Je veux y retourner et j’ai donc besoin que l’aventure continue ici à Montréal, a-t-il raconté. Je ressens encore un peu le décalage horaire, mais je vais être prêt pour dimanche.»

L’Impact terminera ensuite la saison régulière avec une visite en Nouvelle-Angleterre pour y affronter le Revolution, le 23 octobre.

Aussi dans Sports :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!