Ryan Remiorz / La Presse Canadienne Carey Price.

BROSSARD, Qc — Le gardien Carey Price s’est entraîné avec ses coéquipiers pour la première fois depuis le début du calendrier régulier, mardi matin, mais la date de son retour au jeu demeure inconnue.

«C’est trop tôt pour répondre à cette question», a rétorqué l’entraîneur-chef Michel Therrien au sujet de la possibilité que Price soit en uniforme jeudi soir, lors de la visite des Coyotes de l’Arizona.

«Après avoir subi un virus comme celui-là, il faut tous comprendre que son niveau d’énergie n’est pas ce qu’il devrait être. Aujourd’hui, c’était son premier entraînement avec l’équipe et on s’entend tous pour dire qu’il s’agissait d’un entraînement de matin de match. Ce n’est pas comme un vrai entraînement. On prend ça une journée à la fois», a-t-il ajouté.

Price a partagé les filets avec Charlie Lindgren et Al Montoya, qui obtiendra un troisième départ en autant de matchs mardi soir lors de l’ouverture locale au Centre Bell contre les Penguins de Pittsburgh.

Price a été l’un des premiers à quitter la patinoire et il n’a pas rencontré les journalistes.

Il s’agit d’une amélioration pour le gardien no 1 du Tricolore, qui avait enfilé l’uniforme et s’était entraîné pour la première fois en huit jours, mais en solitaire, lundi. Affaibli par un virus, Price a raté les deux premiers matchs du Canadien, jeudi à Buffalo et samedi à Ottawa.

«Ce sera à lui de décider (s’il peut participer à un entraînement complet), a également fait remarquer Therrien. Vous ne savez jamais avec le niveau d’énergie d’un athlète. Mais c’était agréable de le voir sur la glace ce matin. À mes yeux, il paraissait pas mal bien.»

Des changements

D’autre part, Daniel Carr sera laissé de côté et sera remplacé par Brian Flynn au sein de la quatrième unité, tandis que Paul Byron complétera le troisième trio en compagnie de David Desharnais et d’Andrew Shaw.

Flynn en sera à une première sortie en 2016-2017.

«Dans le cas de Flynn, c’est un joueur que l’on peut utiliser à différentes positions. Il est bon dans les mises en jeu, capable de tuer les punitions. Je n’avais pas de raison de ne pas le mettre dans l’alignement, ce n’était pas à cause de son camp. J’ai trouvé qu’il avait connu un très bon camp», a analysé l’entraîneur-chef du Tricolore.

Au passage, Therrien en a profité pour laisser sous-entendre qu’il en souhaite davantage de la part de Carr.

«Lorsque vous voulez insérer un joueur dans la formation, vous devez en sortir un autre. Au sujet de Carr, nous croyons qu’il peut faire mieux à l’attaque. Il n’a eu aucune chance de marquer lors des deux premières rencontres. Il s’agit d’un jeune homme qui tente de s’établir dans la LNH et ça fait partie du processus.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!