CINCINNATI — L’attrapé à une main d’A.J. Green au milieu d’une mêlée dans la zone des buts a couronné une rencontre marquée par de gros jeux, et les Bengals de Cincinnati ont de nouveau disposé de leurs rivaux de l’Ohio, les Browns de Cleveland, par la marque de 31-17 dimanche après-midi.

La passe de 48 verges vers Green sur le dernier jeu de la première demie a permis aux Bengals (3-4) de gagner du terrain dans la section Nord de l’Association américaine, dont la plupart des équipes sont décimées par les blessures.

Les champions en titre de la section ont inscrit leur plus haut total de points depuis qu’ils ont malmené les Browns 37-3 en décembre dernier. Jeremy Hill a réalisé une course de 74 verges jusque dans la zone payante et complété sa journée de travail avec 168 verges de gains, soit la meilleure performance d’un demi offensif des Bengals en sept ans.

Les Browns (0-7) ont poursuivi leur pire début de saison depuis 1999, alors qu’ils formaient une équipe d’expansion dans la NFL. Le seul club sans victoire dans la ligue a aussi perdu les services d’un autre quart-arrière — l’histoire de leur saison jusqu’ici.

Cody Kessler a été plaqué sévèrement après avoir effectué une passe à la pelle au deuxième quart, puis il s’est dirigé vers le vestiaire pour se soumettre au processus de dépistage des commotions cérébrales et n’est pas revenu au jeu par la suite.

En conséquence, l’attaque a dès lors été dirigée par la recrue non-repêchée Kevin Hogan — le sixième quart utilisé par les Browns cette saison. Hogan a fait de son mieux en réalisant une course de 28 verges, en route vers son premier touché dans la NFL. Il fut d’ailleurs le meilleur joueur au sol du côté des Browns, avec 104 verges de gains.

Mais ce ne fut de toute évidence pas suffisant pour renverser la vapeur.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus