DENVER — Brock Osweiler voulait suivre les traces de Peyton Manning, et non vivre dans son ombre. Et c’est la raison pour laquelle il a lancé une remarque qui a soulevé l’ire des partisans des Broncos de Denver au printemps dernier.

Osweiler jure qu’il ne voulait pas être irrespectueux à l’endroit de l’organisation lorsqu’il a déclaré lors de sa présentation à Houston, qu’il avait choisi les Texans plutôt que les Broncos sur le marché des joueurs autonomes parce qu’ils lui offraient «la meilleure occasion de connaître du succès».

Il reviendra à Denver lundi lors d’un match entre deux meneurs de section qui montrent des fiches de 4-2. Osweiler a reconnu qu’il n’avait probablement pas choisi les meilleurs mots. Mais il ne s’excuse pas pour les avoir prononcés, il regrette simplement qu’ils aient été mal interprétés.

Après avoir passé quatre saisons en tant que réserviste à Peyton Manning et comme son présumé successeur, Osweiler a étonnamment quitté les gagnants du Super Bowl pour une offre de quatre ans et 72 millions $ des Texans, 48 heures après l’annonce du départ à la retraite de Manning.

Son commentaire a été perçu comme une claque au visage de l’équipe qui ne l’avait pas utilisé durant les éliminatoires. Du sel dans la plaie de l’incertitude quant à son avenir à Denver, où l’organisation devait désormais se mettre à la recherche d’un quart-arrière.

«Je ne sais pas à quoi il pensait, a déclaré le demi de coin des Broncos, Chris Harris fils. Nous avons gagné plusieurs matchs ici, donc je crois que c’est le meilleur endroit pour gagner.»

Osweiler a expliqué que même s’il sentait qu’il cadrait bien avec l’attaque de Gary Kubiak à Denver, où il a maintenu une fiche de 5-2 en tant que partant la saison dernière, il croyait que ses habiletés seraient mieux exploitées dans le système plus traditionnel de Bill O’Brien.

«C’était une occasion phénoménale en tant que quart-arrière de jouer dans un système comme celui-là, a dit Osweiler. J’ai été en mesure de voir Peyton jouer dans des systèmes similaires entre 2012 et 2014. Et je crois que personne ne peut nier ce qu’il a accompli dans ces systèmes. Comme quart-arrière, comme compétiteur, en tant que joueur avec beaucoup d’ambitions dans cette Ligue, ça semblait être la chance d’évoluer dans un système comme ça.»

Osweiler a aussi été critiqué lorsqu’il a refusé d’accompagner l’équipe à la Maison-Blanche et à la cérémonie de remise des bagues. Il a expliqué qu’il était simplement trop occupé à apprendre le nouveau livre de jeux avec sa nouvelle équipe pour revivre le 50e Super Bowl, même si Von Miller et Emmanuel Sanders ont tenu une discussion sur Facetime avec lui lors de la cérémonie de remise des bagues au mois de juin.

Après une recherche de six mois, les Broncos ont arrêté leur choix sur Trevor Siemian pour remplacer Manning.

«Je crois que Trevor fait un travail phénoménal, je le crois vraiment, a dit Osweiler. Je ne pourrais pas être plus heureux pour lui.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus