SINGAPOUR — C’est une Svetlana Kuznetsova à bout de ressources qui a remporté un éreintant duel de près de trois heures face à la championne en titre des Finales de la WTA, Agnieszka Radwanska, lundi.

Kuznetsova, qui a sauvé une balle de match alors que Radwanska était au service en fin de rencontre, a triomphé 7-5, 1-6, 7-5.

La Russe a été la dernière joueuse à obtenir son laissez-passer pour le tournoi qui n’accueille que huit joueuses. Elle a reçu son billet en défendant son titre au tournoi de Moscou, samedi.

Plus tard, la Tchèque Karolina Pliskova a eu raison de Garbine Muguruza 6-2, 6-7 (4), 7-5. Dans le dernier set, l’Espagnole a gaspillé des avances de 4-0 et 5-2.

Kuznetsova est arrivée à Singapour dimanche après-midi, à la suite de quatre semaines éprouvantes sur le circuit, au cours desquelles elle a tenté d’amasser le plus de points de classement possible afin de prendre part au dernier tournoi de la saison pour la première fois depuis 2009.

Elle a disputé trois tournois en Chine avant d’accepter un laissez-passer pour la compétition de Moscou.

«À un moment donné, j’étais prête à abandonner, à m’allonger sur le court jusqu’à ce qu’on vienne me sortir de là, a dit Kuznetsova à la fin de la rencontre. J’ai juste tenté de demeurer dans le match, de m’accrocher.»

Le duel a donné lieu à une scène bizarre, quand, tirant de l’arrière 1-2 et un bris au changement de côté au troisième set, Kuznetsova a pris une paire de ciseaux afin de couper l’une de ses tresses.

Kuznetsova a immédiatement briser le service de Radwanska, mais après avoir concédé un autre bris au cinquième jeu, elle a pleuré dans sa serviette lors du changement suivant.

À 2-4, Kuznetsova a refusé d’abdiquer et est finalement venue de l’arrière.

Dans le match Pliskova – Muguruza, il y a eu 13 bris, dont huit en faveur de la gagnante. L’Espagnole a couru à sa perte avec neuf doubles fautes, d’autant plus que sa rivale a dominé 14-2 pour les as.

Pliskova a porté sa fiche contre Muguruza à 4-1, dont quatre victoires de suite. Elles avaient croisé le fer le plus récemment en août à Cincinnati, où la Tchèque a tout raflé.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus