PITTSBURGH — Le capitaine des Penguins Sidney Crosby est simplement content de pouvoir à nouveau jouer au hockey.

Ses coéquipiers sont aussi contents de le revoir, alors qu’un but de Crosby à sa première sortie de la saison a aidé les Penguins à venir de l’arrière et à battre les Panthers de la Floride 3-2, mardi.

«Nous n’avons pas très bien commencé le match, mais nous nous sommes accrochés et nous avons bien fait en deuxième moitié de rencontre», a raconté Crosby.

Crosby, qui a marqué en avantage numérique, avait raté les six premiers matchs des Penguins en raison d’une commotion cérébrale.

Carl Hagelin et Eric Fehr ont aussi fait mouche pour les Penguins, qui n’ont pas perdu en temps réglementaire à leurs sept derniers duels face aux Panthers.

Marc-André Fleury, qui a été le gardien partant lors des sept premiers matchs des Penguins cette saison, a repoussé 20 tirs. Matt Murray, qui a aidé les Penguins à gagner la coupe Stanley en juin, était le réserviste de Fleury face aux Panthers. Murray a raté les six premiers matchs en raison d’une fracture à la main gauche.

Reilly Smith a marqué en avantage numérique et Mark Pysyk a été l’autre buteur des Panthers, qui ont perdu 11 de leurs 12 derniers matchs à Pittsburgh.

James Reimer a effectué 19 arrêts à son deuxième départ de la saison.

L’attaquant des Panthers Jaromir Jagr était de retour à Pittsburgh, là où il a gagné deux coupes Stanley et cinq championnats des marqueurs, accumulant 1079 points en 806 matchs entre 1990 et 2001.

Les Penguins ont honoré Jagr mardi matin en lui remettant une plaque commémorative faite à partir de matériaux récupérés du toit du Civic Arena. Âgé de 44 ans et disputant une 23e saison dans la LNH, Jagr occupe le troisième rang de l’histoire de la LNH pour les buts et les points.

Crosby a été l’élément clé de la remontée des Penguins, qui ont effacé un retard de deux buts.

Deux fois joueur par excellence du circuit, Crosby était sur la touche depuis qu’il avait subi une commotion cérébrale à l’entraînement plus tôt en octobre.

Il avait participé à un premier entraînement complet lundi, après avoir subi une troisième commotion cérébrale en six ans. Crosby croit qu’il a encore du travail à faire avant d’être pleinement rétabli.

«J’ai patiné en solitaire et c’est difficile de revenir s’entraîner ou simuler des situations de match, a mentionné Crosby. C’est comme ça, mais j’ai l’impression que je retrouvais mon rythme au fur et à mesure que le match avançait.»

Malgré la nature de la blessure, Crosby était de retour dans le feu de l’action mardi et il a appliqué une mise en échec lors de sa première présence sur la patinoire.

«Quand vous ratez autant de temps, vous voulez simplement vous impliquer rapidement», a noté Crosby.

L’entraîneur Mike Sullivan a été satisfait de la performance de son capitaine.

«À mes yeux, il était à 100 pour cent, a dit Sullivan. Nous avons profité de son but. Nous sommes heureux de pouvoir à nouveau compter sur lui et nous sommes une meilleure équipe quand il est dans notre formation.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus