Wong Maye-E Wong Maye-E / The Associated Press

SINGAPOUR — En route vers sa troisième victoire de suite aux Finales de la WTA, Angelique Kerber a jeté un coup d’oeil à la foule et a vu Chris Evert, Martina Navratilova et Monica Seles.

Kerber, reine de la WTA et deux fois championne en Grand chelem, y a vu un signe que finalement, elle fait partie de la crème de la crème.

«C’est très flatteur que trois légendes soient présentes à un de mes matches», a dit l’Allemande de 28 ans, qui a fait ses débuts à la WTA en 2007.

En janvier, Kerber a vaincu Serena Williams pour triompher en Australie, obtenant ainsi un premier grand trophée. Le mois dernier, c’est à New York qu’elle a régné, battant Karolina Pliskova en finale. Entre-temps, elle a atteint la finale à Wimbledon, s’inclinant devant Williams, puis elle a mérité l’argent à Rio.

«Je n’oublierai jamais la sensation que j’ai eue à Melbourne quand j’ai gagné mon premier titre majeur, a dit Kerber. Flushing Meadows a été très spécial aussi. Et les Jeux… je rêvais toujours d’y obtenir une médaille. J’ai vécu beaucoup de beaux moments cette année.»

Kerber a fini chaque saison de 2012 à 2015 dans le top 10. Mais en 2016, elle a été encore plus concentrée et déterminée, en plus de mettre à profit son bagage d’expérience.

«J’ai acquis la maturité pour savourer ce qui m’arrive, a dit Kerber. Je veux y mettre tous les efforts, mais je veux aussi y trouver du plaisir.»

L’Allemande va se mesurer à la Polonaise Agnieska Radwanska en demi-finale à Singapour, samedi.

Radwanska mène leurs confrontations 6-5. Elles ont croisé le fer le plus récemment en 2015, divisant alors les honneurs de deux rencontres.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus