Sevyn Streeter Sevyn Streeter / The Associated Press

PHILADELPHIE — Les 76ers se sont excusés auprès de la jeune femme qui devait chanter l’hymne national mercredi, avant qu’on lui retire cette chance car elle avait une camisole avec les mots «We Matter».

Sevyn Streeter devait chanter l’hymne américain, avant le match Thunder – Sixers, mais on a lui dit que c’était annulé à cause du slogan sur son vêtement.

«Nous sommes désolés de ce qui est arrivé, peut-on lire dans un communiqué de l’équipe, vendredi. Après une rétroaction avec nos joueurs, nos dirigeants basketball et nos propriétaires, nous croyons que la mauvaise décision a été prise. Sevyn aurait dû être la bienvenue pour chanter. Nous nous excusons auprès d’elle. Nous voulons faire progresser la conversation et avons offert à Sevyn de revenir chanter, avant un match de son choix. Nous attendons des nouvelles.»

Une source au courant du dossier a ajouté que la jeune femme de 30 ans pourrait porter la même camisole. La personne s’est confiée de façon anonyme, car le club n’a pas abordé cet aspect-là publiquement.

Il n’a pas été possible de rejoindre Streeter dans l’immédiat.

Tard mercredi, Streeter a dit que c’est tout juste avant sa performance prévue qu’on lui a dit qu’elle ne pourrait pas chanter.

«Je dirais deux minutes avant, a mentionné la chanteuse de R’n’B. L’organisation m’a dit que je ne pourrais pas chanter l’hymne national à leur match avec ce chandail. Ils ne m’avaient jamais parlé d’un code vestimentaire. Ils n’ont pas cherché à savoir comment je m’habillerais.»

Les Sixers vont rejouer à Philadelphie samedi après-midi, contre les Hawks d’Atlanta.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus