Wong Maye-E Wong Maye-E / The Associated Press

SINGAPOUR — La favorite, Angelique Kerber, et la septième tête de série, Dominika Cibulkova, s’affronteront pour le titre des Finales de la WTA dimanche.

Kerber a malmené la championne en titre, Agnieszka Radwanska, en route vers une victoire de 6-2, 6-1 en demi-finales samedi.

Le match de demi-finales fut à sens unique en faveur de Kerber, qui a joué de manière très agressive, afin d’offrir aucune chance à son adversaire. Même si elle fut brisée à deux reprises en autant d’occasions, elle n’a jamais été inquiétée puisqu’elle a elle-même converti sept des 13 balles de bris offertes par Radwanska.

Kerber participe aux Finales de la WTA pour la quatrième fois de sa carrière, mais elle n’avait jamais franchi la phase préliminaire avant cette année.

«C’est fabuleux d’avoir atteint ce stade-ci de la compétition, a dit Kerber. Les 12 derniers mois ont été époustouflants. J’ai travaillé très fort afin de rester concentrée, calme et positive sur le court, et c’est là-dessus que j’ai réalisé les plus grands progrès dernièrement.»

De son côté, Cibulkova s’est effondrée au sol après avoir confirmé son accession à la finale du tournoi — à sa première tentative en carrière — en disposant de la Russe Svetlana Kuznetsova 1-6, 7-6 (2), 6-4 dans l’autre demi-finale.

«Je suis si excitée, a déclaré Cibulkova, après avoir scellé l’issue de la rencontre en deux heures et 27 minutes. C’est la première fois que je joue ici, et je me retrouve en finale, après avoir offert toute une performance contre ‘Sveta’.

«C’est un rêve devenu réalité, et c’est tout simplement incroyable!»

À la fin de l’affrontement, Kuznetsova n’a pas patienté au filet afin de serrer la main à sa rivale qui célébrait sa victoire. Cibulkova s’est ensuite approchée de la Russe, qui était déjà assise, et sa poignée de main n’a pas semblé très convaincante.

Cibulkova, qui a participé à la finale des Internationaux d’Australie en 2014, a minimisé le geste.

«Je l’ai vue à sa chaise et j’ai voulu lui serrer la main, a expliqué Cibulkova. Parfois, tu es frustrée après un match et c’est normal. Tout est correct, même si nous ne sommes pas de bonnes amies. Ce n’est pas comme si nous allions nous faire une accolade, mais c’était O.K.»

Kerber mène les duels entre les deux joueuses 5-4, et elle a notamment pris la mesure de Cibulkova 7-6 (5), 2-6, 6-3 pendant la phase préliminaire plus tôt cette semaine.

Kerber a participé à trois finales en tournois du Grand Chelem cette saison, et elle a triomphé aux Internationaux d’Australie et à ceux des États-Unis.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus