The Associated Press Jo-Wilfried Tsonga

VIENNE — Jo-Wilfried Tsonga a préservé une balle de match avant de prendre la mesure d’Ivo Karlovic 5-7, 7-5, 7-6 (6), samedi, mettant du même coup la table pour la finale de l’Omnium Erste Bank contre le favori, Andy Murray.

Plus tôt samedi, Murray a obtenu son billet pour la finale après que David Ferrer se soit retiré du tournoi en raison d’une blessure à la jambe gauche, peu de temps avant son match.

Le directeur du tournoi, Herwig Straka, a déclaré que Ferrer avait visité une clinique médicale privée où des spécialistes lui ont recommandé de ne pas jouer.

Ferrer semblait passablement amoché après son match de quarts de finale vendredi, et il s’était plaint de crampes musculaires après son match de deux heures et demie contre le Serbe Viktor Troicki.

«J’ai beaucoup souffert lors des deux derniers matchs, a confié le champion en titre du tournoi. C’était devenu impossible de continuer.»

L’ATP a précisé que ce n’était que la deuxième fois en 1024 matchs en carrière que Ferrer était contraint à l’abandon.

«Il doit souffrir atrocement, a évoqué Murray. Je vais profiter du congé qui m’est accordé aujourd’hui et m’entraîner un petit peu sur le court central.»

Murray, qui présente un dossier de 6-4 en finale cette saison, pourrait établir un record personnel avec un septième titre en 2016. Il mène les duels contre Tsonga 12-3 en carrière, et il a remporté ses quatre derniers affrontements contre le Français, classé 15e au monde.

L’Écossais a aussi gagné ce tournoi à sa seule participation précédente, en 2014.

De son côté, Tsonga, qui participe à sa première finale cette année, vise un 13e titre en carrière. Il avait triomphé à Vienne en 2011.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus