Georgios Kefalas Georgios Kefalas / The Associated Press

BÂLE, Suisse — Le Japonais Kei Nishikori a sauvé une balle de match en brossant parfaitement son lob, avant de venir de l’arrière pour vaincre Gilles Müller 4-6, 7-6 (3), 6-3 en demi-finales du tournoi en salle de Bâle, samedi.

Marin Cilic tirait lui aussi de l’arrière par un set avant de l’emporter 4-6, 7-5, 6-3 contre l’Allemand Mischa Zverev.

Le match de championnat qui sera présenté dimanche sera une reprise de la finale des Internationaux des États-Unis en 2014, qui avait été remportée par le Croate en trois manches consécutives.

Nishikori, cinquième joueur mondial, semblait en voie d’être renversé par le gaucher du Luxembourg, alors qu’il tirait de l’arrière 4-5 et 30-40 au deuxième set.

Alors qu’il n’était qu’à un point de l’élimination, Nishikori s’est rué vers la ligne de fond pour d’atteindre la vollée du revers de Müller, puis il a soulevé un lob en coup droit.

La troisième tête de série du tournoi a ensuite dominé le bris d’égalité du deuxième set, et il a scellé l’issue de la rencontre en deux heures et 15 minutes. Nishikori avait baissé pavillon devant Roger Federer en finale du tournoi de Bâle en 2011.

En atteignant la finale à Bâle, Cilic a de son côté obtenu le huitième et dernier laissez-passer pour les Finales de l’ATP qui seront présentées le mois prochain.

Le 12e joueur mondial fut brisé pour la première fois de la semaine au premier set contre Zverev. Ce dernier, un qualifié, avait éliminé le champion des Internationaux des États-Unis, Stanislas Wawrinka, en quarts de finale vendredi.

Cilic a préservé trois balles de bris à 4-4 en deuxième manche, avant de réaliser son premier bris de la rencontre pour s’adjuger le set.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus