LONDRES — Le maire de Londres a ordonné qu’une enquête soit déclenchée sur l’explosion des coûts de conversion du Stade olympique en domicile du club de soccer de la Premier League anglaise West Ham.

La pièce maîtresse des Jeux de Londres en 2012 a été transformée en stade multifonctions de 60 000 places au coût de 400 millions $, soit environ 60 millions $ de plus que l’estimé initial. Les contribuables britanniques devront régler la facture.

Le bureau du maire de Londres, Sadiq Khan, a indiqué qu’une «enquête détaillée sur une panoplie d’ennuis financiers entourant la conversion du stade» avait été déclenchée.

West Ham dispose d’un bail de location de 99 ans du stade, qui est présentement appelé stade de Londres, et verse un loyer annuel d’environ 3 millions $ qui couvre tous les frais. Le club a aussi versé 18,4 millions $ pour la conversion du bâtiment, tandis que les contribuables devront payer le reste.

La Coalition du Stade olympique, une organisation partisane qui milite pour une plus grande transparence au sujet de l’entente de location du stade par West Ham, a déclaré mercredi que l’enquête «est une percée dans notre longue campagne visant à mettre en évidence le fardeau intolérable pour les contribuables de la conversion du Stade olympique afin qu’il réponde aux exigences du club de la premier League anglaise».

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus