Le Canadien vient de connaître le meilleur début de saison de son histoire pour une deuxième année de suite. En 2015-2016, il avait remporté ses neuf premiers matchs avant de perdre contre les Canucks (18 points), à Vancouver. Avec sa victoire (sa huitième de suite) de 3-0 contre ces mêmes Canucks mercredi au Centre Bell, le Tricolore a maintenant une fiche de 9-0-1 et 19 points au compteur.

Faits saillants

• Artturi Lehkonen s’est illustré en deuxième période quand il a forcé les Canucks à écoper d’une pénalité avec sa vitesse en plus de se donner une belle occasion de marquer.

Vancouver Canucks v Montreal Canadiens• Shea Weber a montré à quel point il pouvait être intimidant durant un avantage numérique des Canucks en renversant brusquement Daniel Sedin, qui tentait de pousser dans le filet une rondelle libre tout près de Carey Price.

pouce-vers-le-haut-bleu

Torrey Mitchell

Mine de rien, Torrey Mitchell est le meilleur buteur du Canadien, avec cinq réussites. Nathan Beaulieu a aussi fait mouche. Alexander Radulov s’est fait créditer un but après qu’Alex Edler, des Canucks, lui ait donné un coup de bâton alors qu’il s’avançait seul vers un filet désert.

 

pouce-vers-le-bas-rouge

La première période

Comme l’a reconnu Phillip Danault dans le vestiaire après la rencontre, le premier vingt a probablement été la pire période du Canadien cette saison.

Le match en chiffres

1

Carey Price, phénoménal devant le but depuis le début de la saison, a récolté son premier jeu blanc de 2016-2017. Il a aussi reçu, sans surprise, la première étoile du match. Il a bloqué les 42 lancers des Canucks. Pendant ce temps, Ryan Miller n’a été mis à l’épreuve que 21 fois.

30

Avant le match d’hier, les Canucks était au 30e rang de la LNH pour le nombre de tirs par match (une moyenne de 25).

66

Les Canuck n’ont pas seulement gagné la bataille des tirs au but, mais aussi celle de la possession de la rondelle. Ils ont récolté 66 tentatives de tirs à forces égales contre seulement 33 pour le CH.

Daniel Sedin, Carey Price

 

Échos de vestiaire

«J’ai eu la chair de poule. C’est un bon feeling. C’est un beau cadeau de leur part.»
– Alexander Radulov, sur les partisans qui ont scandé son nom après la partie

«Ça nous a permis de créer du momentum. Nous avons eu des chances et nous avons bien fait circuler la rondelle.» – Max Pacioretty, sur l’ajout d’un quatrième attaquant à l’avantage numérique

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus