LAS VEGAS — Sous l’oeil attentif de Floyd Mayweather fils, Manny Pacquiao a expédié Jessie Vargas au tapis dès le deuxième round de son combat présenté samedi soir, en route vers l’obtention d’une décision unanime des juges qui lui a permis de reconquérir le titre de champion WBO des super-moyens.

Pacquiao a obtenu la faveur des trois juges — 118-109, 118-109 et 114-113 —, lui permettant de ravir la ceinture que Vargas avait obtenue lors de son combat précédent. La carte d’AP donnait 119-109 en faveur de Pacquiao.

Le Philippin a démontré de belles choses pendant son affrontement, même s’il n’a pu stopper Vargas comme il l’aurait souhaité. Et puisque Mayweather était présent en bordure de l’arène, les rumeurs ont recommencé à circuler quant à la présentation d’un deuxième duel entre les deux pugilistes qui ont livré le combat le plus payant de l’histoire la boxe professionnelle.

Évidemment, pour que ça se concrétise, il faudrait que Mayweather sorte de sa retraite sportive et que Pacquiao puisse mettre en suspens sa carrière de sénateur aux Philippines. Mayweather n’a pas répondu aux questions des journalistes qui l’ont abordé à proximité du ring samedi soir.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus