Mike Roemer Mike Roemer / The Associated Press

GREEN BAY, Wis. — Frank Gore a amassé deux touchés au sol, Jordan Todman a donné le ton en effectuant un retour de botté de 99 verges sur le premier jeu du match et les Colts d’Indianapolis ont tenu le coup en défaisant les Packers de Green Bay 31-26, dimanche.

Andrew Luck a rebondi après deux interceptions au premier quart et il a complété la rencontre avec 281 verges et un touché. Les Colts (4-5), qui avaient alloué 31 sacs depuis le début de la saison, le pire rendement de la NFL, ont offert une bonne protection à leur quart vedette.

Ils bénéficieront d’une semaine de congé à la suite de cette victoire, malgré une tentative de remontée d’Aaron Rodgers.

Sa passe de touché de trois verges à Randall Cobb, avec 3:29 à faire au match, a ramené les Packers (4-4) à cinq points d’écarts, couronnant du même coup une poussée de 14 points en quatre minutes.

Rodgers a réussi 26 de ses 43 passes pour des gains aériens de 297 verges et trois trois touchés. Il a également été victime d’une interception.

Les Colts ont tenu le coup grâce à une superbe passe de Luck, qui a évité un sac de Ha Ha Clinton-Dix avant de rejoindre un receveur sur une distance de 20 verges. Il a aussi atteint T.Y. Hilton pour un gain de 27 verges alors qu’il ne restait que deux minutes au match.

«Nos joueurs se sont bien battus tout le match, a insisté Luck. Nous savions que nous devions réussir ces jeux et nous l’avons fait.»

Luck a complété le duel avec 23 passes réussies en 36 tentatives. Clinton-Dix l’a toutefois intercepté deux fois.

«Ça n’a pas été notre meilleur début de match en attaque et pour moi aussi, avec mes deux interceptions. Comme dans toute chose, tu ne dois pas te laisser abattre et ensuite, il faut faire assez de jeux pour l’emporter», a exprimé Luck.

Des problèmes récurrents ont refait surface dans le camp des Packers, qui ont perdu une deuxième partie de suite. L’attaque a eu du mal à se mettre en branle avant de finalement montrer des signes encourageants au quatrième quart.

La défense a cependant accordé au moins 30 points dans une deuxième rencontre consécutive et les unités spéciales ont également fait mal.

«Nous avons une fiche de 4-4 et nous avons joué du bon football, mais tu es aussi bon que ta fiche, a analysé l’entraîneur-chef des Packers, Mike McCarthy. Je crois que notre qualité de jeu n’est pas où nous aimerions qu’elle soit.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus