Ron Schwane Ron Schwane / The Associated Press

CLEVELAND — L’entraîneur des Browns, Hue Jackson, a l’habitude de noter quelques points positifs à tirer d’une défaite.

Il arrive normalement à trouver des lunettes roses, mais pas lundi. Pas après la correction de 35-10 infligée par les Cowboys de Dallas, à Cleveland.

«Il n’y avait pas de positif à en retirer, a dit Jackson. Des choses à retenir, oui, mais pas de positif.»

Les Browns (0-9) doivent gagner jeudi à Baltimore, sinon ils deviendront la première édition de l’équipe avec un rendement de 0-10. Le club fait partie de la NFL depuis 1950.

«Je suis confronté à la plus grosse tâche de ma carrière, mais je l’accepte et ça me stimule, a dit Jackson. Nous allons être prêts à affronter les Ravens.»

Les Cowboys (7-1) ont orchesté une longue montée fructueuse après l’autre, prenant 25 points d’avance après trois quarts.

Les Browns ont permis au moins 25 points à chaque match, ce qui semblerait mettre en péril le poste de Ray Horton, qui coordonne la défense. Jackson lui a tout de même donné un vote de confiance, disant que les ennuis s’expliquent par plusieurs autres raisons.

«C’est pénible, a reconnu Jackson, au sujet de la campagne dans son ensemble. Il y a eu du positif dans nos autres matches, alors ce sont là les fondations. Il faut en faire des points de ralliement. Nos joueurs sont des professionnels, et ils savent qu’il y a du travail à faire à chaque jour.»

Le quart recrue Cody Kessler va garder son statut de partant, du moins pour l’instant.

Jackson ne prévoit pas remplacer le choix de troisième tour, qui était de retour après un match à l’écart, résultat d’une commotion cérébrale.

Kessler a connu certains bons moments contre Dallas. Il a réussi 19 passes sur 27, pour 203 verges, mais n’a pas su prolonger les poussées en deuxième demie, où les Browns n’ont amassé que 28 verges.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus