Marcio Jose Sanchez Marcio Jose Sanchez / The Associated Press

ALAMEDA, Calif. — Les Raiders (7-2) sont en position peu familière pour entamer leur semaine de repos, se trouvant au premier rang de leur section.

Ils viennent de s’imposer 30-20 à Oakland contre les champions en titre du Super Bowl, les Broncos de Denver.

Le lundi 21 novembre, ils seront de nouveau à la maison pour amorcer la deuxième portion du calendrier, avec comme visiteurs les Texans de Houston.

Les Raiders espèrent que cela les mènera vers les éliminatoires, eux qui n’ont pas prolongé une campagne depuis janvier 2003.

Certains doutaient de leur place parmi les vrais prétendants mais le gain convaincant de dimanche, à une heure de grande écoute, a montré de quel bois ils se chauffent.

L’attaque a grugé 218 verges au sol. Derek Carr a complété des passes importantes et la défense a muselé les porteurs de ballon des Broncos, en plus de causer bien des maux de tête à Trevor Siemian.

Même les unités spéciales ont contribué, avec deux bottés de dégagement arrêtés à la ligne de 2.

«L’attaque, la défense et les unités spéciales ont toutes eu leur rôle à jouer, a dit l’entraîneur Jack Del Rio. Chaque brigade a connu de très bons moments. En même temps, il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire encore mieux.»

Après une saison encourageante de 7-9 l’an dernier, les Raiders ont fière allure à ce point-ci en 2016.

Carr s’est amélioré à chacune de ses trois saisons. Cette année, il a cumulé 2505 verges aériennes, avec 17 passes de touché et seulement trois interceptions.

La défense, la ligne à l’attaque, le demi offensif Latavius Murray et un duo de receveurs d’impact, Amari Cooper et Michael Crabtree, ont aussi leur mot à dire pour alimenter cette culture de gagnants que Del Rio veut instaurer.

«Je veux qu’on joue du football digne d’un championnat et je suis très franc dans mes attentes, que ce soit avec les joueurs ou avec mes adjoints, dit Del Rio. Ça prend du temps. Nous sommes heureux de nos victoires, mais nous savons qu’il y a encore des facettes à améliorer.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus