SEATTLE — Jimmy Graham n’a eu besoin que d’une main pour capter deux passes de touché de Russell Wilson en première demie et les Seahawks de Seattle ont battu les Bills de Buffalo 31-25, lundi.

Les Seahawks ont remporté un 11e match consécutif le lundi grâce au brio de son ailier rapproché. Moins d’un an après avoir subi une grave blessure au genou, Graham a utilisé sa main droite pour compléter un jeu de 17 verges au tout début du deuxième quart. Il a refait le coup dans les derniers moments de la première demie sur un jeu de 18 verges.

Les Seahawks ont dû tenir le coup dans les dernières secondes alors que le quart-arrière des Bills Tyrod Taylor a mené les siens à la ligne de 10 verges des Seahawks dans les dernières secondes. Taylor a encaissé un sac de Cliff Avril sur un troisième essai et les buts, et sur le quatrième essai, sa passe s’est avérée incomplète.

Les Bills n’auraient pas eu besoin d’un touché si les officiels n’avaient pas commis une erreur coûteuse à la fin de la première demie qui a fait reculer les Bills sur une tentative de placement. Dan Carpenter a éventuellement raté une tentative de 54 verges, après que Richard Sherman eut été blanchi après avoir commis une infraction de rudesse qui n’a pas été appelée.

Le président de l’arbitrage de la NFL, Dean Blandino, a écrit sur Twitter durant le match que l’équipe de Walt Colema avait commis une erreur.

Graham a capté les huit passes dirigées vers lui pour amasser des gains de 103 verges. Il s’agissait de son troisième match de plus de 100 verges, cette saison. Wilson a complété 20 de ses 26 tentatives de passes pour des gains de 282 verges.

Wilson et Christine Michael ont tous les deux ajouté des courses de trois verges, mais le jeu au sol des Seahawks a encore connu des ennuis. Ils n’ont tenté que 12 jeux au sol et le receveur Tyler Lockett a mené les siens à ce chapitre avec une maigre récolte de 13 verges.

Les Bills ont encaissé un troisième revers de suite pour glisser sous la barre des ,500.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus