The Associated Press

La saison 2016 devait être celle où Gus Bradley transformait les Jaguars de Jacksonville en prétendants aux grands honneurs.

Après avoir compilé un dossier de 12-36 lors de ses trois premières campagnes, Bradley a obtenu une prolongation de contrat jusqu’à la fin de la campagne 2017. Et les attentes ont été élevées.

Après tout, les Jaguars ont dépensé plus de 350 millions $ sur le marché des joueurs autonomes lors des deux dernières saisons pour mettre la main sur 10 joueurs partants. Ils ont assemblé un noyau de jeunes joueurs talentueux.

Tous les signes pointaient vers un grand pas vers l’avant. Mais les Jaguars ont plutôt un dossier de 2-6 à la mi-parcours, même s’ils évoluent dans la section Sud de l’Américaine, une des sections les plus faibles de la NFL.

Au moins six entraîneurs ont perdu leur poste dans la NFL au cours des six dernières saisons mortes. Bradley pourrait être le premier à écoper cette fois-ci, et il pourrait se retrouver au chômage avant la fin de la campagne.

Voici d’autres entraîneurs qui se retrouvent sur un siège éjectable:

REX RYAN: Les Bills n’ont pas participé aux éliminatoires depuis 1999, la plus longue disette dans la NFL. Ryan a promis de mettre fin à cette séquence quand il a été embauché la saison dernière. Il a échoué à sa première tentative, compilant un dossier de 8-8. Ryan a congédié le coordonnateur offensif Greg Roman après deux défaites en ouverture de saison, mais il pourrait être dans l’eau chaude si les Bills (4-5) affichent un dossier négatif.

CHIP KELLY: Les 49ers ont encaissé sept défaites d’affilée après avoir amorcé la saison avec une victoire par jeu blanc face aux Rams. Kelly doit encore écouler trois saisons à son contrat et les 49ers ont congédié Jim Tomsula après la première d’un contrat de quatre saisons à la suite de la campagne 2015. Il serait donc étonnant que Kelly connaisse le même sort. Cependant, il pourrait souhaiter retourner au niveau universitaire et les 49ers pourraient l’encourager à partir.

MIKE MCCARTHY: Les Packers ont atteint les éliminatoires huit fois en 10 saisons sous les ordres de McCarthy. Mais ils enchaînent les échecs en éliminatoires depuis leur triomphe au Super Bowl en 2011. Ils ont toutefois un dossier de 4-4 cette saison et si Aaron Rodgers n’est pas en mesure de renverser la vapeur, l’ère McCarthy pourrait prendre fin à Green Bay.

MARVIN LEWIS: Les Bengals ont atteint les éliminatoires sept fois en 13 saisons sous les ordres de Lewis, incluant lors des cinq dernières campagnes. Ils ont toutefois une fiche de 0-7 en éliminatoires. Avec un dossier de 3-4-1 à la mi-parcours, la séquence de participations aux éliminatoires pourrait prendre fin et les Bengals pourraient être à la recherche d’un nouveau patron sur les lignes de touche pour une première fois depuis 2003.

JOHN FOX: Les Bears ont une fiche de 2-6 après avoir compilé un dossier de 6-10 lors de la première campagne de Fox en 2015. Lors de ses séjours avec les Panthers et les Broncos, Fox a vu ses équipes faire un pas vers l’avant lors de ses deuxièmes campagnes, mais ce n’est pas le cas avec les Bears. Il pourrait ne pas obtenir de troisième chance.

MIKE MCCOY: Les Chargers ont chuté à 4-12 en 2015 après avoir atteint les éliminatoires lors de chacune des deux premières saisons de McCoy sur les lignes de touche. Ils ont maintenant un dossier de 4-5 et une autre saison sous la barre des ,500 pourrait signaler la fin de l’aventure pour McCoy.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus