BALTIMORE — Les Ravens de Baltimore sont conscients de l’embarras dans lequel ils seraient placés s’ils s’inclinaient devant les Browns de Cleveland, qui sont toujours à la recherche d’une première victoire, en heure de grande écoute à la télévision américaine.

Ils préfèrent tout simplement se concentrer sur les retombées positives d’une victoire, qui propulserait les Ravens seuls en tête de la section Nord de l’Association américaine, un demi-match devant les Steelers de Pittsburgh.

Contre les Browns (0-9) jeudi soir, les Ravens (4-4) auront l’opportunité de poursuivre leur lancée à la suite de leur victoire difficilement acquise contre les Steelers, qui mettait un terme à leur séquence de quatre revers.

«Je crois que le fait que (les Browns) n’ont pas encore gagné est un défi supplémentaire pour nous, parce qu’ils vont aborder ce match en ayant la volonté de le gagner, a expliqué l’entraîneur-chef des Ravens John Harbaugh. Leurs problèmes ne sont pas les nôtres. Notre problème en ce moment consiste à trouver une façon de poursuivre notre séquence.»

Néanmoins, les Ravens sont conscients qu’une défaite contre les Browns ternirait leur blason.

«Si les Ravens perdent ce match, alors que l’équipe est en tête de la section, alors tu parais mal, a reconnu le quart des Ravens Joe Flacco. Tu parais mal parce que tu as perdu contre une équipe qui était à la recherche de sa première victoire. C’est ça la réalité. Ça paraît très mal.»

Voici quelque chose d’autre qui paraît très mal: neuf défaites consécutives pour commencer une saison. Ça égale le pire début de saison de l’histoire des Browns, une triste marque établie en 1975, alors qu’ils avaient terminé la campagne avec une fiche de 3-11.

Les Browns présentent un différentiel de points marqués/points concédés négatif de 105 points, et se classent au 31e rang du circuit Goodell en défensive. Ils ont également eu recours à un sommet de six quarts jusqu’ici cette saison.

«La pression de gagner est de plus en plus importante chaque semaine, a reconnu le vétéran joueur de ligne Joe Thomas. Évidemment, puisque les défaites s’empilent, ça devient plus difficile d’être optimiste.»

Cette séquence ne se serait jamais rendue jusque-là si les Browns avaient converti une avance de 20-0 à domicile contre les Ravens lors de la deuxième semaine d’activités. Les Ravens sont venus de l’arrière et l’ont emporté 25-20, et présentent maintenant une fiche de 26-9 dans les duels entre les deux équipes en carrière.

«Nous savons comment entamer nos matchs; mais nous cherchons toujours une façon de les conclure, a évoqué l’entraîneur-chef des Browns Hue Jackson. Nous nous motivons en sachant que nous devons obtenir une victoire. Nous présentons une fiche de 0-9, mais nous voulons augmenter le chiffre du côté gauche du tiret.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus