SAO PAULO — Avec une troisième victoire consécutive au Grand Prix du Brésil dimanche, Nico Rosberg pourrait réaliser l’exploit que son célèbre père a accompli, soit remporter le championnat des pilotes de la Formule 1.

Un obstacle se dresse toutefois sur sa route: son coéquipier chez Mercedes, le double champion en titre Lewis Hamilton.

Si Hamilton l’emporte à Sao Paulo, le championnat se décidera lors du dernier Grand Prix de la saison, à Abou Dhabi, dans deux semaines.

«J’adore le circuit, a déclaré Rosberg jeudi, 34 après que son père, Keke, eut remporté son unique titre en F1. J’ai toujours bien fait ici.»

Mais, prévient l’Allemand, ce ne sera pas une partie de plaisir.

«En même temps, cette saison, nous partons de zéro. Ces victoires passées ne m’aideront pas à gagner ce week-end. Nous serons tous sur la grille de départ.»

En excluant la victoire, il y a plusieurs autres scénarios qui permettraient à Rosberg de mettre la main sur le titre. Tout dépend du rang que prendra Hamilton.

Hamilton, qui accuse un retard de 19 points sur Rosberg, ne peut que conserver ses chances au Brésil. S’il doit remporter le championnat, ça ne pourra se faire qu’à Abou Dhabi.

«C’est un tout un défi de tenter de remporter cette course pour la première fois, a indiqué Hamilton. Alors c’est mon objectif. Je n’ai rien à perdre.»

Les deux pilotes ne dervaient pas se faire de quartier ce week-end et il semble que la course sera disputée sous la pluie, si l’on se fie aux prévisions météorologiques.

Daniel Ricciardo, troisième sur sa Red Bull, mais qui n’a aucune chance pour le titre, a dit qu’il ne comptait pas se tasser pour les deux Mercedes.

«Le championnat va se gagner comme il doit se gagner, a-t-il dit. Je ne crois pas qu’on doive aider qui que ce soit. Ce n’est pas parce qu’ils se livrent un duel que nous ne devons pas profiter de nos occasions si elles se présentent.»

Le pilote Ferrari Sebastian Vettel, qui a gagné quatre titres consécutifs, de 2010 à 2013, a de son côté indiqué que les autres pilotes «doivent respecter» que les deux Mercedes ont connu la meilleure saison. Mais il n’a pas dit qu’il allait laisser le plancher.

Rosberg s’attend a quant à lui à ce que tout le monde donne le meilleur de soi-même.

«C’est certain qu’ils ne prendront pas la course à la légère parce que deux gars se livrent le championnat.»

Une dernière pour Massa

Le Grand Prix de dimanche sera également le dernier de la carrière de Felipe Masse au Brésil, lui qui a annoncé qu’il quitterait la F1 à la fin de la présente campagne. Massa n’a jamais gagné le championnat, mais il est déjà passé bien près.

Au Brésil, pour la dernière course de la saison 2008, Massa a terminé premier, mais il a perdu le championnat par un point quand Hamilton a réussi un dépassement dans le dernier tour pour prendre la cinquième place et le point nécessaire pour le devancer.

«Je crois bien que ce sera un week-end très spécial pour moi avec ma dernière course dans mon pays, l’endroit où j’ai grandi. Je me rappelle aussi m’être trouvé dans les estrades pour encourager Ayrton Senna et Nelson Piquet.»

Senna et Piquet ont tous deux gagné trois championnats des pilotes.

«Il n’y a pas de doute qu’il est l’un des pilotes les plus talentueux du plateau, a dit Vettel de Massa, qui a disputé 15 saisons. Mais il est aussi une très bonne personne. C’est le genre de personne qui vous met le sourire sur les lèvres, juste parce qu’il sourit de tout son âme. C’est son week-end.»

Ce le sera, sauf pour Rosberg et Hamilton.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus