SAO PAULO — Le pilote de Formule 1 mexicain Sergio Perez a largué un de ses commanditaires parce qu’il a «ri» de son pays après que Donalt Trump soit devenu le président désigné des États-Unis.

Le lunettier Hawkers a écrit sur Twitter que les Mexicains devraient porter «des lunettes afin qu’on ne puisse voir leurs larmes» si un mur est érigé entre le Mexique et les États-Unis, ce que Trump a promis de faire.

Perez, qui a rencontré les journalistes jeudi en marge du Grand Prix du Brésil, a dit «que ce n’était pas drôle du tout. Ça n’a rien à voir avec la marque. Malheureusement, j’ai décidé de rompre mon contrat avec eux à cause de ce commentaire. Je ne laisserai jamais personne rire de mon pays».

Hawkers a depuis effacé ce gazouillis.

Perez, qui possède un volant chez Force India, n’a pas mentionné le montant de l’entente avec le lunettier.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus