NEW YORK — Rafael Esquivel, l’ex-président de la Fédération vénézuélienne de football, a plaidé coupable à des accusations fédérales à New York.

Le dossier d’Esquivel fait partie de l’enquête américaine sur la corruption de plusieurs hauts dirigeants de la FIFA.

Esquivel a plaidé coupable à des accusations de complot d’extortion, de complot de fraude électronique et de complot de blanchiement d’argent. Il fait face à 20 ans d’emprisonnement pour chaque chef d’accusation. Il a aussi accepté de renoncer à 16 millions $ US, ce qui porte les sommes abandonnées dans cette affaire à 200 millions $.

Les procureurs ont démontré qu’il a participé au système frauduleux d’attribution des droits de retransmissions et de marketing de certains événements.

Esquivel a été président de la fédération du Venezuela de 1988 à 2015. Il a également été le vice-président de la Confédération sud-américaine de football, le CONMEBOL.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus