Nelson Antoine Nelson Antoine / The Associated Press

SAO PAULO — Lewis Hamilton s’est assuré de la pole en vue du Grand Prix du Brésil de Formule Un, éclipsant son coéquipier chez Mercedes, Nico Rosberg.

Voilà donc dans quel contexte pourrait se décider le championnat de la saison, dimanche.

Si Hamilton l’emporte, le championnat des pilotes va se régler lors de la dernière course de 2016 dans deux semaines, à Abu Dhabi.

Hamilton s’est imposé lors des deux dernières courses (le Mexique et les États-Unis), où il partait premier à chaque fois.

Rosberg a quelques possibilités pour mériter un premier championnat – pour Hamilton, ce serait un quatrième. Le père de Rosberg, Keke, a été le champion de la F1 en 1982.

Rosberg mène Hamilton par 19 points (349 contre 330). Il gagnera le championnat s’il remporte la course de dimanche, ou bien s’il récolte sept points de plus que l’Anglais.

«Je vais essayer de le rejoindre dès le premier virage, a dit Rosberg. C’est le plan, mais ça ne sera pas facile. Il y a très peu de piste avant de s’y rendre, alors évidemment ça complique les choses. Mais je vais tout essayer.»

L’Allemand pourrait aussi être couronné avec une deuxième place au Brésil et un troisième rang aux Émirats.

Hamilton a été 0,102 seconde plus rapide que Rosberg en qualification.

«Ç’a été excitant et très serré, a dit Rosberg. Mais comme nous l’avons vu cette année, la pole ne fait pas foi de tout. Je reste optimiste pour dimanche.»

Hamilton n’a pas encore signé de victoire sur la piste Interlagos, où Rosberg a fait la loi en 2014 et 2015.

«Je n’aurais pas pu espérer mieux, a dit Hamilton au sujet de la pole. Ce n’est que la deuxième fois que je vais partir premier ici. J’ai eu des ennuis sur cette piste, alors je suis très heureux de démarrer la course au premier rang.»

On annonce de la pluie dimanche, mais le Britannique ne s’en fait pas avec ça.

«Nous allons prendre ce qui viendra, a dit Hamilton. Nous avons une excellente voiture, que la piste soit sèche ou trempée.»

Ce sera une dernière course à la maison pour Felipe Massa de Williams, qui se retire après 15 saisons en Formule Un.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus