Julio Cortez Julio Cortez / The Associated Press

NEW YORK — Conor McGregor est entré dans l’histoire de l’UFC, samedi, au Madison Square Garden.

Il est devenu le premier combattant de l’organisation à mettre la main sur deux titres dans des catégories de poids différentes en battant le champion des poids légers, Eddie Alvarez, par K.-O. technique au deuxième round au UFC 205.

L’Irlandais (21-3), déjà champion des poids plumes, a utilisé sa gauche pour déstabiliser Alvarez tout au long du combat et l’a finalement achevé à 3:04 du deuxième engagement avec une solide frappe à la mâchoire.

McGregor n’a pas mis de temps à envoyer un message clair à son adversaire.

Il l’a d’abord propulsé au tapis avec une gauche destructrice au milieu du premier round, et Alvarez (28-5) a semblé ébranlé tout au long de l’engagement. McGregor l’a à nouveau surpris avec son arme pour l’amener au tapis quelques instants plus tard, mais n’a pas été en mesure d’en profiter.

Le nouveau champion des poids légers a poursuivi le travail de démolition au deuxième round, sans trop de difficultés.

En demi-finale, Tyron Woodley a conservé sa ceinture des poids mi-moyens au terme d’un combat nul majoritaire face à Stephen Thompson. Deux juges ont remis des cartes de 47-47 et l’autre en a remis une de 48-47 en faveur du champion.

Tate à la retraite

Plus tôt dans la soirée, Miesha Tate a annoncé sa retraite dans l’octogone après avoir encaissé la défaite face à Raquel Pennington.

La combattante de 30 ans a affirmé que ce revers avait eu un impact sur sa décision.

Tate a défait Holly Holm au mois de mars pour remporter le titre chez les poids coqs et a perdu sa ceinture à sa première défense aux mains d’Amanda Nunes,en juillet.

Tate (18-7) avait entraîné Pennington dans le cadre de l’émission «L’ultime combattant», la téléréalité de l’UFC servant à dénicher de nouveaux talents.

Pennington a remporté le combat par décision unanime samedi, alors que seul un juge a accordé un round à Tate.

La foule du Madison Square Garden a servi une belle ovation à Tate après son annonce surprise.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus