PITTSBURGH — Ezekiel Elliott et les Cowboys de Dallas continuent de gagner. Même une feinte de lancer au sol de Ben Roethlisberger n’a pu faire dérailler la meilleure équipe de la NFL.

Elliott a amassé 114 verges au sol et deux touchés, les deux dans les deux dernières minutes, et a complété un jeu de 83 verges pour le touché alors que les Cowboys ont défait les Steelers de Pittsburgh 35-30, dimanche, pour signer une huitième victoire de suite.

Dak Prescott a fait fi d’un échappé en début de match pour amasser 319 verges et deux touchés pour les Cowboys (8-1), qui ont égalé la plus longue séquence de victoires dans l’histoire du club grâce à deux recrues qui ne semblent aucunement intimidés par le niveau de jeu. Dez Bryant a ajouté six attrapés pour des gains de 116 verges, dont un touché sur un jeu de 50 verges.

Roethlisberger a récolté 408 verges et trois touchés. Antonio Brown a capté 14 passes pour des gains de 154 verges et a inscrit un touché de 15 verges avec 42 secondes à faire après que Roethlisberger eut fait une feinte de lancer le ballon au sol pour surprendre la défensive des Cowboys.

Ce jeu du vétéran a permis aux Steelers (4-5) une avance d’un point. Il a aussi donné un peu trop de temps à Prescott et à Elliott.

Prescott a mené les Cowboys à la moitié du terrain. Un pénalité à Ross Cockrell a permis aux Cowboys de s’approcher encore plus profondément dans le territoire adverse. Elliott a ensuite parcouru 32 verges au centre du terrain.

Lorsque Brown a été poussé à l’extérieur des limites du terrain à la ligne de 20 sur le dernier jeu, les Cowboys avaient en poche leur plus impressionnante victoire de la campagne. Prescott a continué de prouver qu’il était le quart partant de l’équipe.

Le vétéran Tony Romo s’est entraîné durant la semaine, mais il a passé son dimanche après-midi comme tous les autres depuis le début de la saison: en regardant Prescott faire le travail.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus