MONTRÉAL — Le laboratoire antidopage du Qatar a été suspendu 15 mois seulement après avoir été officiellement accrédité.

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a stoppé les travaux du laboratoire en raison «des procédures de contrôle de la qualité plus strictes auxquelles sont soumis les laboratoires accrédités par l’Agence».

L’AMA ajoute que la sanction a été appliquée la semaine dernière, même si elle n’a été annoncée que lundi, alors que Doha s’apprête à accueillir une assemblée des Comités olympiques nationaux.

Sur le site internet du laboratoire, ce dernier se dit «une entité indépendante se rapportant directement à l’émir de l’État du Qatar».

Il s’agit du cinquième laboratoire accrédité par l’AMA — sur un total de 34 — dont les opérations sont suspendues. Les autres se trouvent à Almaty (Kazakhstan), Lisbonne (Portugal), Madrid (Espagne) et Bloemfontein (Afrique du Sud).

Les laboratoires de Rio de Janeiro et de Pékin ont également été provisoirement suspendus cette année.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus