Alastair Grant Alastair Grant / The Associated Press

LONDRES — Andy Murray a évité le pire lors du plus long match de trois sets de l’histoire des Finales de l’ATP, mercredi, en route vers une difficile victoire de 6-7 (9), 6-4, 6-4 contre le Japonais Kei Nishikori.

Murray, le favori de la compétition, a mis trois heures et 20 minutes avant de venir à bout de son adversaire. Le premier set à lui seul a duré 85 minutes.

C’était la première fois depuis que le tournoi s’est transporté à l’O2 Arena en 2009 que Murray a remporté ses deux premiers matchs de la phase préliminaire, et il est le mieux placé pour accéder aux demi-finales pour la première fois en quatre ans.

Novak Djokovic a déjà franchi cette étape, et une défaite contre Nishikori aurait nui aux chances de Murray de demeurer en tête du classement mondial à l’issue de la compétition.

C’était la première fois que l’Écossais affrontait un joueur du top-5 mondial depuis le mois de juin, lorsqu’il s’était incliné en finale des Internationaux de France devant Djokovic.

Nishikori fut l’un des trois seuls joueurs à l’avoir battu au cours des cinq derniers mois, l’emportant après un marathon de cinq sets en quarts de finale aux Internationaux de tennis des États-Unis.

Nishikori avait gagné leur affrontement précédent survenu il y a deux ans, et il avait offert une performance inspirée en route vers la victoire contre Wawrinka lundi.

En soirée, le Suisse Stanislas Wawrinka a eu le dessus 7-6 (3) et 7-6 (3) contre le Croate Marin Cilic.

Wawrinka, qui a une fiche de 11-2 contre Cilic, aura Murray comme prochain adversaire, vendredi.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus