CHARLOTTE, N.C. — L’entraîneur-chef des Panthers de la Caroline, Ron Rivera, a admis qu’il souhaitait du mauvais temps pour jeudi soir.

Il estime que ça pourrait peut-être l’aider à freiner le quart des Saints de La Nouvelle-Orléans Drew Brees. Du moins, ça et sa nouvelle défensive revampée.

Brees a malmené la ligne secondaire des Panthers le 16 octobre, en route vers une récolte de 465 verges de gains et quatre touchés. Les Saints avaient d’ailleurs les devants 21-0 à la mi-temps, et ils se sont accrochés pour finalement l’emporter 41-38 sur la pelouse synthétique du Louisiana Superdome.

Lors des trois matchs suivants, la défensive des Panthers a retrouvé son mordant, ne concédant que quatre majeurs offensifs tout en combinant 15 sacs et quatre revirements.

La jeune ligne secondaire des Panthers, qui était décimée par les blessures lors du duel précédent, est maintenant en santé et prête à en découdre.

«Drew est un grand quart-arrière et la dernière fois il a été en mesure de trouver les trous, de repérer les confrontations inégales et de profiter des erreurs de notre défensive», a expliqué le demi de sûreté des Panthers Kurt Coleman.

«Mais nous avons colmaté ces brèches au cours des dernières semaines, a-t-il ajouté. J’ai l’impression que notre chimie en défensive, et notre communication dans son ensemble, sont bien meilleures.»

«Nous avions de l’attitude l’an dernier, et nous sommes en train de la retrouver», a poursuivi l’ailier défensif des Panthers Kony Ealy.

L’entraîneur-chef des Saints Sean Payton a indiqué qu’il avait observé, sur des bandes vidéo, que les Panthers jouaient maintenant avec une confiance renouvelée.

«Ils sont époustouflants en défensive, a admis Payton. La pression sur le quart adverse est beaucoup plus importante.»

«Ils excellent lorsqu’ils varient leurs attaques du quart, et ils ont plusieurs options pour appliquer de la pression, afin de provoquer des revirements», a renchéri Brees.

Mais ce ne sera pas facile de l’arrêter.

Brees a complété près de 70 pour cent de ses passes jusqu’ici et décoché 24 passes de touché — contre seulement sept interceptions. Son taux d’efficacité est le deuxième meilleur dans la NFL, derrière le quart des Falcons d’Atlanta Matt Ryan.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus