CHICAGO — Les Spurs de San Antonio vont retirer le chandail numéro 21 de Tim Duncan le 18 décembre, après un match face aux Pelicans de La Nouvelle-Orléans.

Duncan deviendra le huitième joueur des Spurs ainsi honoré, après Bruce Bowen (12), Sean Elliott (32), George Gervin (44), Avery Johnson (6), Johnny Moore (00), David Robinson (50) et James Silas (13).

Premier choix du repêchage de 1997, Duncan a aidé San Antonio à remporter cinq championnats de la NBA (1999, 2003, 2005, 2007 et 2014).

Les Éperons ont atteint les séries après chacune de ses 19 campagnes. À sa dernière saison (2015-16), Duncan est devenu seulement le troisième joueur dans l’histoire de la NBA à avoir savouré 1000 victoires. Il est le seul à l’avoir fait avec la même équipe.

Seuls deux joueurs de la NBA ont atteint le cap des 26 000 points, 15 000 rebonds et 3000 blocs: lui et Kareem Abdul-Jabbar.

Recrue de l’année en 1998, Duncan a fait partie de 15 équipes d’étoiles en plus d’être nommé deux fois le joueur le plus utile dans la NBA, en 2002 et 2003.

Il a pris part à 1392 matches de saison régulière, fournissant en moyenne 19 points, 11 rebonds, trois passes et deux blocs, en 34 minutes.

Diplômé de Wake Forest, Duncan domine l’histoire des Spurs pour les points (26 496), les rebonds (15 091) et les blocs (3020), notamment.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus