CARLSBAD, Calif. — Les Dolphins de Miami ont remporté leurs quatre derniers matches, et ce grâce notamment au brio de leur quart Ryan Tannehill. On est bien loin du départ de 1-4 qui lui a valu son lot de critiques.

«La ligne offensive a commencé à mieux jouer et ç’a eu un effet positif sur le quart, a dit l’ancien quart Bob Griese, un membre du Panthéon qui est analyste à la radio pour les Dolphins. On peut faire le même lien avec le jeu au sol. Quand la ligne offensive et les demis jouent bien, vous pouvez lancer le ballon quand vous voulez, pas seulement quand vous n’avez pas le choix.»

Les Dolphins (5-4) se préparent à affronter les Rams (4-5) à Los Angeles, dimanche. Miami est resté en Californie pour s’entraîner après le gain de 31-24 à San Diego, le week-end dernier.

Tannehill n’a pas causé de revirement pendant l’heureuse séquence des Dolphins.

«C’est ce qui nous importe le plus en ce moment, garder le contrôle du ballon, ne pas donner de position favorable, a dit Tannehill, qui a réussi 10 passes de touché et commis sept interceptions. Si nous restons dans la même voie, nous allons continuer de gagner.»

Avant les succès actuels, seuls les Browns avaient baissé pavillon devant les Dolphins. La troupe d’Adam Gase s’est fort bien relevée depuis.

«Je suis fier de notre ténacité. Nous n’avons pas baissé les bras. Nous avons toujours eu à coeur de faire mieux à chaque match, a confié Tannehill. Cette soif de victoire, c’est énorme pour nous. Je suis très content de voir où nous en sommes.»

Contre les Chargers, le quart de 28 ans a réussi 17 passes sur 24 pour 240 verges, incluant deux passes de touché.

«Il prend des bonnes décisions, a dit Gase. Il est sur la même longueur d’ondes avec ses ailiers et les bloqueurs font du beau travail pour le protéger.»

Depuis quatre matches, le quart n’a été victime que de trois sacs.

«Ce n’est pas juste moi, a dit Tannehill. La ligne offensive me donne le temps de faire de bonnes passes, et les ailiers sont au bon endroit pour faire des gros jeux. Ça prend la contribution de tout le monde.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus