BOSTON — Une nouvelle étude de l’Université Harvard recommande à la NFL d’arrêter de faire appel à des médecins payés par l’équipe pour déterminer si un joueur est en mesure de retourner au jeu malgré une blessure.

Le rapport suggère aussi l’instauration d’une liste des blessés à court terme pour les joueurs qui ont subi une commotion cérébrale, comme c’est le cas au baseball depuis cinq ans.

L’étude publiée jeudi inclut 76 recommandations adressées à 20 intervenants, des joueurs aux équipes en passant par les fournisseurs d’équipement et les instances gouvernementales. Le message le plus important: la sécurité des joueurs ne sera jamais la priorité tant que les médecins ne seront pas indépendants.

Pour faire face à ce conflit d’intérêts, le rapport recommande que la Ligue et le syndicat embauchent conjointement les médecins chargés de décider comment traiter un joueur blessé et de déterminer le moment idéal pour son retour au jeu.

Le porte-parole de la NFL, Brian McCarthy, a déclaré que la Ligue allait se pencher sur les recommandations avec les organisations, les équipe médicales et le syndicat.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus