ST. SIMONS ISLAND, Ga. — Le Canadien Mackenzie Hughes, une recrue sur le circuit de la PGA, a failli jouer sous la barre des 60 coups jeudi lors de la première ronde de la Classique RSM.

Le golfeur âgé de 25 ans, natif de Hamilton, a finalement signé une carte de 61 (moins-9) sur le parcours de Sea Island pour se forger une avance d’un coup en tête.

Le vétéran Stewart Cink a entamé le tournoi avec une ronde de 62, la meilleure de sa carrière, pour se retrouver à égalité en deuxième place avec son compatriote américain Jonathan Byrd. Cink a peut-être été inspiré par sa femme Lisa, qui a marché les 18 trous à ses côtés.

Cink s’était retiré du circuit de la PGA en mai lorsque sa femme a reçu un diagnostic de cancer du sein de stade IV. Après neuf cycles de chimiothérapie, elle a reçu ce que Cink a décrit comme étant de bonnes nouvelles de ses médecins à Houston lundi.

Il a ajouté qu’il avait effectué de nombreux changements personnels afin que le golf occupe moins de place dans sa vie.

Les Américains Cameron Tringle, Kyle Stanley et Blayne Barber suivent tous à 65, tout comme le Japonais Hiroshi Iwata.

Nick Taylor, de Winnipeg, a bien fait avec un score de 68, suffisant pour la 41e place provisoire. Son compatriote Brad Frisch, d’Edmonton, s’est contenté de la normale (70).

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus