QUITO, Équateur — L’ancien président de la Fédération équatorienne de football a été condamné pour blanchiment d’argent, vendredi, et il a reçu une peine de 10 ans de prison dans une affaire liée au scandale de corruption à la FIFA, l’organisation qui gouverne le sport sur le plan international.

Luis Chiriboga a été condamné avec deux coaccusés sur des allégations impliquant près de 6,12 millions de dollars prétendument reçus entre les années 2010 à 2015. Hugo Mora a également été condamné à 10 ans de prison tandis que Pedro Vera a reçu une peine de 40 mois.

En raison de son âge, Chiriboga, qui a 65 ans, purgera sa peine en résidence surveillée si le verdict prononcé par la juge Miriam Escobar est maintenu. Les avocats des trois accusés ont dit qu’ils appelleraient de ces décisions.

L’affaire a été soulevée lorsque des procureurs américains ont accusé de nombreux officiels de la FIFA d’accepter des pots-de-vin pour l’attribution des droits de tournoi de soccer. L’Équateur n’extrade pas ses citoyens aux États-Unis.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus