Kirsty Wigglesworth Kirsty Wigglesworth / The Associated Press

LONDRES — Andy Murray a remporté les Finales de l’ATP pour la première fois de sa carrière, s’imposant 6-3 et 6-4 devant Novak Djokovic.

Champion de Wimbledon, l’Écossais conserve donc le premier rang de l’ATP, statut qu’il a ravi au Serbe il y a deux semaines.

«J’aimerais rester au sommet. J’ai dû travailler très fort au cours des cinq ou six derniers mois pour y parvenir, a dit Murray. Je sais que ce sera très difficile parce que j’ai connu une année exceptionnelle et la différence n’a été qu’un seul match.»

Murray a commis deux doubles fautes dans le premier jeu, mais Djokovic a connu encore plus d’ennuis au service.

Le Serbe a été brisé une fois en première manche et deux fois au deuxième set, nuisant à sa cause avec de plus en plus de fautes directes – une trentaine au compte final, avec seulement 13 coups gagnants.

«Je n’avais aucune chance de gagner aujourd’hui, a dit Djokovic. Dès le début, c’était évident. Il était le meilleur joueur à tous les niveaux.»

Lors du premier set, Djokovic a bousillé un smash de routine. En deuxième manche, il a raté son coup sur une volée de base, en coup droit.

Murray n’a pas été trop percutant (13 coups gagnants lui aussi), mais il n’a commis que 15 erreurs non provoquées.

Le Britannique a remporté 84 pour cent des points disputés sur ses premières balles.

«J’ai suffisamment bien fait dans les bons moments, a noté Murray. Vous ne pouvez pas battre quelqu’un comme Novak si vous ne jouez pas bien.»

Murray signait une 11e victoire en 35 matchs contre Djokovic. La confrontation a duré une heure et 44 minutes.

Djokovic, 12 fois titré en Grand Chelem, tentait de conclure une année au sommet du tennis masculin pour la cinquième fois de sa carrière.

Murray est le premier joueur autre que Djokovic, Roger Federer ou Rafael Nadal à compléter l’année comme numéro 1 depuis 2003, quand l’honneur est allé à Andy Roddick.

L’Écossais règne depuis le 7 novembre, résultat de son huitième titre de la saison, le Masters de Paris. Il a atteint les finales de l’Omnium d’Australie et de Roland-Garros, perdant devant Djokovic à chaque fois. Après avoir mérité un deuxième titre sur le gazon anglais, il a aussi été le champion olympique à Rio.

Djokovic a remporté les deux premières étapes du Grand Chelem avant d’atteindre la finale new-yorkaise, s’inclinant devant Stan Wawrinka. Il a par contre été vaincu dès le troisième tour à Wimbledon, par Sam Querrey.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus